Mer. Avr 24th, 2024

Par Laurie Jeanne Beaudoin 

Un nouveau Centre de recherche Createch sur les organisations intelligentes a vu le jour à l’École de Gestion, grâce au précieux soutien de l’entreprise Createch. Le Centre permettra d’approfondir les recherches en lien avec l’optimisation des données des organisations à l’ère numérique.  

Pour la genèse, l’école de gestion regroupait autrefois trois groupes de recherche reliés à l’usage des technologies de l’information. La thématique de recherche la plus prisée était les organisations intelligentes. En mars dernier, l’UdeS a reconnu l’expertise du corps enseignant en créant un centre de recherche, ce qui a d’ailleurs stimulé la collaboration entre professeurs. L’entreprise Createch a ensuite fait don de 500000 $ à la Fondation de l’Université de Sherbrooke pour montrer son soutien envers la vision mise de l’avant par le Centre.  

Les partenariats avec des organisations sont indispensables pour le Centre afin qu’il puisse déployer ses recherches et avoir accès à un terrain concret. Comme l’explique la professeure et directrice scientifique du Centre de recherche Createch Elaine Mosconi : « C’est particulier la recherche en gestion, car on a besoin de faire ça en partenariat avec des organisations pour que ce soit pertinent, pour avoir un contact avec le marché et la réalité ».  

Axes de recherche  

En effet, le Centre travaille en collaboration avec le milieu des affaires afin de diffuser des connaissances de pointe et de partager les résultats de projets de recherche. Il explore le phénomène social de la transformation de la société dans l’ère numérique par 4 axes de recherche. (Ces axes sont articulés autour de l’étude des données organisationnelles.) 

Tout d’abord, le marketing sensoriel axé sur l’expérience client désigne l’usage de données dans la compréhension des comportements du consommateur. Ensuite, les interactions « humain-machine » englobent l’évolution en continu des interactions entre les humains et les technologies, mais aussi les interfaces et les plateformes virtuelles. Puis, l’intelligence d’affaires et l’analytique sont l’axe qui comprend l’organisation et le choix des données. Enfin, la transformation numérique et les opérations intelligentes comprennent tous les impacts de la transformation numérique sur les organisations et sur la société, tant de manière éthique que relationnelle.  

Ces champs d’expertise contribueront finalement à l’optimisation de la performance d’une entreprise, à la prise de décision et à l’amélioration de l’expérience client par la valorisation des données de celle-ci. La professeure confie dans une entrevue avec Le Collectif que ces recherches ne sont pas seulement lucratives, il y a une réelle opportunité de transformer notre société à plus grande échelle.  

Pertinence dans le contexte actuel 

Le numérique est maintenant omniprésent dans notre société puisque nous avons adhéré à ce mode de vie par la numérisation de nos activités. S’en est suivi alors une accumulation de données immense et inconsciente : un cours enregistré sur Teams, une discussion sur les réseaux sociaux ou des notes prises dans Google Drive. Dans tout type d’organisation, il est alors primordial de valoriser ces données afin de pouvoir les utiliser. Il y a tout un travail de recherche et de nettoyage à faire. Oui, la qualité des données est à prioriser avant même de parler de quantité.   

Les innovations technologiques évoluent à un rythme accéléré et sont des déclencheurs de changements auprès du milieu des affaires de tous les secteurs d’activités. L’équipe de recherche du Centre étudie donc les possibilités et les impacts du numérique pour les générations actuelles et les générations futures.  

« C’est maintenant qu’on doit faire un premier pas avec les technologies avant de penser au futur, il faut tester et analyser, car sans ces recherches-là, sur la compréhension de ce dont le consommateur a besoin, on ne peut pas avancer ». 

 Elaine Mosconi, directrice scientifique du Centre de recherche Createch sur les organisations intelligentes 

Organisation dite intelligente 

Une organisation qualifiée d’intelligente est une organisation qui s’appuie sur les technologies au-delà de leur usage premier. « Les organisations intelligentes utilisent les données générées par ces technologies pour prendre des décisions, elles sont sensibles et à l’écoute de leur environnement et elles vont aussi valoriser la durabilité et l’intelligence collective entre les humains et les technologies », ajoute Elaine. Le centre veut donc aussi s’investir et soutenir, à travers les organisations intelligentes, les interactions qui sont en constante évolution.  

Une expertise multidisciplinaire 

Comme l’indique le doyen de l’École de gestion, le professeur Jean Roy dans un communiqué : « C’est un domaine de recherche qui vit un momentum important. Les chercheuses et les chercheurs de ce Centre, qui réalisent des projets de recherche appliquée, travaillent de concert avec leurs étudiantes et étudiants ainsi qu’avec les organisations pour l’intégration immédiate des résultats. »  

En effet, tous les projets de recherche sont développés en étroite collaboration avec des étudiants à la maitrise et au doctorat. Leur implication fait toute la différence. Notamment d’un point de vue académique, ce Centre de recherche, est un milieu de formation enrichissant pour toutes personnes étudiantes issues, par exemple, des programmes de maitrise en stratégies d’intelligence d’affaires, en gestion du commerce électronique, en marketing ou de gestion de l’innovation.  

Des projets près de chez vous 

Alors, tout semble encore flou pour vous? Plus précisément encore, l’équipe du Centre de recherche a travaillé sur des projets hyper concrets tels que le déploiement de capteurs en magasin pour comprendre le parcours consommateur et connaitre la meilleure manière de disposer les produits. Également, l’équipe a permis à des manufactures d’ajouter des outils de réalité augmentée et virtuelle pour guider leurs employés à réaliser certaines tâches plus complexes et ainsi réduire l’effort psychologique.  

N’hésitez pas à communiquer avec le Centre de recherche si vous avez un projet ou une idée à développer dans un cadre scolaire. 


Crédit photo @ Université de Sherbrooke

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.