Mar. Fév 27th, 2024

Par Martine Dallaire

Le vélo s’avère un incontournable durant la saison estivale. S’il s’agit d’une activité populaire auprès de la clientèle étudiante, il n’en demeure pas moins que nous sommes privilégiés, en tant que Sherbrookois, d’avoir accès à une belle piste cyclable. C’est dans cette optique que les propriétaires du Café-Vélo ont choisi d’installer leurs pénates aux abords du Lac des Nations.

D’abord, il faut savoir qu’on retrouve dans cette jeune entreprise, dont l’ouverture remonte à une dizaine de jours, non pas un service, mais plutôt trois sous le même toit. On y trouve un cuistot, un mécano, ainsi qu’un pro du vélo.  Il s’agit d’un concept unique en ville qui permet aux cyclistes de casser la croûte, de faire réparer leur vélo et de se procurer différentes marchandises québécoises. Le menu du resto est santé et privilégie les aliments régionaux. Les salades, paninis et sandwiches de toutes sortes volent la vedette au menu.

Pour ce qui est de l’atelier du mécano, il permet aux sportifs à bicyclette de poursuivre leur route en leur offrant un service de mise au point et de réparation de crevaison ou de freins. « Il est d’ailleurs, le seul à faire la réparation de freins à disques hydrauliques », explique Francis Rancourt, l’un des copropriétaires. « Nous cherchons, avant tout, à procurer une expérience client personnalisée aux cyclistes aguerris autant qu’aux pédaleurs occasionnels », ajoute celui qui occupe le poste de responsable de la section boutique. Parlant boutique, il est possible de se procurer différents vêtements et accessoires, ainsi que des vélos d’entrée de gamme ou hauts de gamme de fabrication québécoise, dont la marque Louis Garneau. Finalement, l’entreprise fait également la location à la demi-journée et à la journée de vélos hybrides et électriques.

Ouvert à l’année, le Café-Vélo permettra aussi aux amateurs de fatbike d’y trouver leur compte, une fois la froidure revenue. Un site web verra le jour sous peu pour permettre à la clientèle d’en apprendre davantage sur ce nouveau concept.

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *