Jeu. Mai 23rd, 2024

Par Ginette Pelletier

Gens de tous les horizons, entendez cette nouvelle! Un petit nouveau verra le jour pour la session d’hiver 2019! Son sigle? ART 228.

« Performance : approche exploratoire »

Le cours « Performance : approche exploratoire » est le dernier né de la famille du Certificat en arts visuels de l’UdeS et sa naissance est prévue pour janvier 2019. Ouvert à tous, il sera donné en formule intensive et fait se gonfler d’un orgueil bien légitime la responsable du Certificat, madame Josianne Bolduc. En effet, lors de son entrevue avec Le Collectif, madame Bolduc portait sur son visage un indélébile sourire de fierté et ne tarissait pas d’éloges la professeure qui sera maître d’œuvre pour ce nouveau cours, Sylvie Tourangeau.

Madame Sylvie Tourangeau est une figure de proue de l’art performance au Québec. Dans sa biographie, on peut lire que « depuis 1978, ses actions, ses ateliers collectifs et ses coachings individuels créent un espace actif d’expérimentation de la conscience performative à travers des actions minimales qui renchérissent la qualité de présence, soutiennent l’intensité et personnifient le lien avec le spectateur. »  Madame Tourangeau dressera un portrait global, non chronologique et structuré, des grandes orientations conceptuelles des pratiques performatives à partir d’éléments visuels, de textes, d’échanges de groupe. Par l’exploration d’exercices pratiques menant à la réalisation d’actions performatives, les personnes inscrites poseront ensuite une réflexion critique rendant compte de l’incarnation de ces pratiques, dont les matériaux de base sont le corps, le temps et l’espace.

L’art performance

L’art performance ne se laisse pas facilement décrire; comment dire l’impermanence et le spontané des actions qui sont en train de se produire sans tomber dans la description plate et structurée? L’art action ne sert pas, en tout premier lieu, la postérité au sens strict du terme. Les Britanniques disent qu’elle est Live art, art vivant dans l’instant :  nous disons le carpe diem d’un poème d’Horace, traduit librement par « saisir l’instant fugitif essentiel ».

L’inscription

Madame Bolduc souhaitait donc faire véhiculer le message, puisque le cours pourrait bien amener une toute nouvelle dimension à l’enseignement des arts à l’Université de Sherbrooke. Pour que le cours ait lieu, il doit avoir suffisamment d’inscriptions.

Si vous souhaitez sortir de votre zone de sécurité, vous exposer à la source qui nourrit votre amour de l’art et réduire l’écart entre vous, l’art et la vie, ce nouveau cours est bâti pour vous! Retrouvons-nous tous, bien en face l’un de l’autre, pour plonger.


Crédit Photo @ Journal The Atlantic

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *