Lun. Fév 6th, 2023

Crédit photo © Half Moon Run site officiel

Par Frédérique Proulx

Jeudi encore la foule vibrait au Lac des Nations alors qu’elle regardait les Franklin Electric suivis de Half Moon Run prendre d’assaut la scène Loto-Québec. Les deux troupes ont su séduire le public avec leur musique à saveur indie folk. C’est donc avec beaucoup d’attention, et pour certains un breuvage à la main, que les gens ont assisté à ce spectacle.

La soirée a débuté avec les Franklin Electric. La troupe de Montréal, en fin de tournée avec leur premier album This is How I Let You Down, a su réveiller la foule sherbrookoise. Tout en parlant franglais avec son public, elle joue presque tous les morceaux de son album. Le groupe profite aussi du moment pour présenter plusieurs nouvelles chansons qui se retrouveront peut-être sur leur prochain album.

On pouvait sentir que l’ambiance indie qui régnait ravissait les gens. Même ceux qui ne connaissaient pas les chansons du groupe ne pouvaient s’empêcher de sourire alors qu’ils appréciaient le moment. Pour ma part, je me suis vu obligée de crier les paroles quand je le pouvais.

Pour s’assurer que le public ne soit pas trop impatient en attendant Half Moon Run, la Fête du Lac des Nations a encore su offrir une quinzaine de minutes de magnifiques feux d’artifice. Quelques minutes après ce spectacle lumineux, le groupe apparait sur scène. Assistant déjà à ce qui pourrait bien être une des meilleures soirées de la Fête, la foule se laisse emporter par la musique. Les gens chantent, rient et partagent un moment en famille ou entre amis. En mélangeant le contenu de ses deux albums, le groupe a su plaire à tous ceux qui étaient présents pour les voir.

Half Moon Run finit son spectacle avec pas moins de deux rappels. En s’assurant bien sûr de garder son succès Full Circle pour la fin. C’est donc satisfaits de leur soirée que les gens sont retournés chez eux, un sourire collé au visage.


FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.