Mer. Avr 24th, 2024

Par Nicolas Dionne 

À la suite de la présentation de la délégation canadienne aux prochains Jeux olympiques de Pékin en février, la grande famille du Vert et Or a de quoi être fière. Trois athlètes ayant porté les couleurs du Vert & Or représenteront l’unifolié, soit en bobsleigh, en biathlon ainsi qu’au sein de l’équipe de reporters du Réseau des sports.  

Samuel Giguère en bobsleigh 

L’ancien joueur de football étoile chez le Vert & Or de 2005 à 2007, Samuel Giguère, s’est qualifié dans l’équipe canadienne de bobsleigh. Membre du quatuor piloté par Christopher Spring, le diplômé de l’École de gestion participe à ses premiers Jeux olympiques, puisqu’il se concentrait plutôt sur le football en 2014, et qu’il a subi une blessure en 2018. 

Selon Bobsleigh Canada, Samuel fait partie de l’équipe de bobsleigh canadienne depuis 2012. L’homme de 36 ans se qualifie pour Pékin après que son quatuor ait obtenu le top 10 deux fois consécutives en Coupe du monde. Les compétitions préliminaires des Jeux olympiques auront lieu le 18 février prochain. Il est le seul bobeur québécois au sein de la délégation canadienne. 

Son parcours à l’Université de Sherbrooke est remarquable. En seulement trois ans, de 2005 à 2007, Samuel totalise 93 passes captées, 1903 verges par la passe et 16 touchés. Il est au deuxième rang dans l’histoire du programme dans ces trois catégories. 

Le receveur format géant, originaire de Sherbrooke, reste à ce jour le seul porte-couleur du Vert & Or à s’être taillé une place dans la Ligue nationale de Football, alors qu’il a revêtu l’uniforme des Colts d’Indianapolis de 2008 à 2009 et des Giants de New York de 2010 à 2011. Il a également joué pour les Tiger-Cats d’Hamilton, les Alouettes de Montréal et les Eskimos d’Edmonton dans la Ligue canadienne de football de 2011 à 2018. 

Jules Burnotte en biathlon 

À la fin de son parcours collégial en cross-country, où il a dominé tant la scène provinciale que nationale et s’était vu décerné le prix de l’athlète de l’année au Cégep de Sherbrooke en 2015, Jules Burnotte a décidé de poursuivre son parcours sportif avec le Vert & Or. Ce dernier a porté les couleurs du Vert & Or lors de la saison 2016, où il a contribué à la troisième place de son équipe au classement général du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Âgé maintenant de 25 ans, il a dû faire une croix sur ses études au baccalauréat en enseignement en éducation physique et à la santé en 2018 pour se concentrer sur son sport de prédilection.  

La présence de Jules à Pékin est tout aussi impressionnante dans la mesure où ce dernier a quitté la scène de la Coupe du monde l’an dernier à cause de ses performances en deçà des attentes. Son travail exemplaire lui a permis de retrouver ses repères et ainsi se tailler une place dans l’équipe canadienne. Plus tôt cette saison, le Sherbrookois a terminé au 28e rang au sprint de 10 km à l’occasion de la première étape de la saison, disputée à Östersund, en Suède. 

Présentée par le Comité olympique canadien, la première compétition de biathlon sur la scène internationale s’est déroulée en 2014, où il a remporté la médaille d’argent au relais masculin. Jules s’est assuré une place aux Jeux de Pékin après que son quatuor ait terminé 5e à la Coupe du monde d’Antholz-Anterselva, en Italie, le 23 janvier dernier.  

En route pour ses premiers Jeux olympiques, le Sherbrookois, qui s’entraîne pendant la saison morte au Centre national Pierre Harvey à Québec, est le seul Québécois dans l’équipe de biathlon canadienne. Sept autres athlètes l’accompagneront en Chine dans l’optique de remporter une place sur le podium. Les épreuves de biathlon ainsi que les possibilités de voir compétitionner l’ancien du Vert & Or commencent à partir du 8 février.  

Émilie Duquette à la description  

En ce qui a trait à Émilie Duquette, ancienne joueuse de l’équipe de soccer féminine, elle a été nommée dans l’équipe d’annonceurs en vue des compétitions olympiques à RDS. Elle s’est vu confier la tâche de décrire les épreuves de surf des neiges : le slopestyle, la demi-lune et le grand saut. Elle y sera accompagnée de Maxime Hénault. Pour ce qui est du slalom parallèle géant, l’ancienne Olympienne Caroline Calvé complétera le duo de panélistes.  

Émilie s’est démarquée lors de son passage au Vert & Or, non seulement pour ses performances sur le terrain, mais aussi pour ses implications en dehors de ce dernier, explique Estrie Plus. La diplômée de la Faculté des sciences de l’activité physique et de la Faculté des lettres et sciences humaines a remporté, en 2012, le prix leadership et engagement social sur la scène du RSEQ. Ce prix s’explique par l’organisation de camps d’entraînement en Californie et en Floride, ses engagements au sein du Comité des athlètes, ainsi que son rôle de porte-parole pour Opération Nez rouge. Elle a également remporté le prix Constante du Défi de l’engagement étudiant en 2013.  

La période de jeu dans laquelle la native de McMasterville s’est démarquée est une période charnière du programme de soccer du Vert & Or féminin. Elle faisait partie de l’édition de 2012, la dernière édition championne sur la scène provinciale et la dernière ayant participé aux championnats canadiens.  


Crédit image @ Jules Burnotte, Facebook

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.