Sam. Mai 25th, 2024

Par Victoria Candat, Sammy-Ann Lalonde et Alexandra Plouffe 

Petits et grands étaient au rendez-vous le samedi 13 avril dernier au Théâtre Granada pour assister à la prestation de l’Orchestre du Septième Art (OSA) dans le cadre de la 11e édition du Festival de cinéma du monde de Sherbrooke.  

Cet orchestre, dirigé par la maestria Lise Bellehumeur et regroupant plus de 57 musiciens, a permis de redécouvrir des œuvres cinématographiques telles que La liste de Schindler, La vie est belle, En pleine tempête, Le labyrinthe de Pan, Gladiator et plusieurs autres. 

L’objectif donné par cet orchestre symphonique était de faire découvrir au public des compositeurs de musique de film connus à travers le monde tels que John Williams, Javier Navarrete et Hans Zimmer. Chose certaine, le décor grandiose qu’offrait le Théâtre Granada, joint aux talents de l’orchestre et à la chanteuse soliste Anne-Julie Lebeau, originaire de Sherbrooke, a largement dépassé les attentes des spectateurs.  

Pour ce faire, la maestria, Lise Bellehumeur, œuvre dans le cadre de ses performances en sélectionnant les séquences les plus marquantes des films, au même titre que leurs trames sonores. Elle les fusionne pour offrir une expérience visuelle et auditive, ce qui la distingue des autres orchestres symphoniques plus traditionnels. Son but est de faire réaliser aux gens l’importance qu’occupe la place de la musique dans l’industrie cinématographique, notamment en ce qui a trait au véhicule émotif qu’un film délivre.  

À savoir que la création de l’Orchestre du Septième Art était l’un de ses défis les plus fous à réaliser lorsqu’elle était jeune et qu’elle enseignait la musique. Maintenant, bien accompli à titre de maestria, son orchestre a interprété au cours des 19 dernières années plus de 100 films dans plus de 80 prestations à travers le Québec.  

Si vous avez manqué cette représentation ou souhaitiez revivre cette expérience unique, sachez que leur prochain spectacle se tiendra le 8 juin prochain à la Maison de la culture de Waterloo.  


Source: Facebook

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.