Ven. Fév 23rd, 2024

Par Béatrice Palin 

Pour la 25e année consécutive, les fanatiques de cinéma étrange et fantastique se rassemblent, en personne ou en ligne, pour assister aux projections de nouveautés cinématographiques plus originales les unes que les autres, en provenance d’un peu partout sur la planète. C’est sous une formule en ligne que se déroule présentement l’édition 2021 du festival Fantasia de Montréal, du 5 au 25 août. 

Malgré le fait que la majorité des diffusions se font en ligne directement sur son site web, quelques représentations ont lieu dans des salles de cinéma de Montréal : le Cinéma Impérial, le Cinéma du Musée et la Place de la Paix. Le dernier offre des projections en plein air. La variété est assurément au rendez-vous cette année alors que des centaines de titres alliant animation, stop motionlive-action, horreur, drame, comédie et bien plus sont offerts. Les petits et les grands y trouvent leur compte. Des petits studios aux plus gros, tout le monde y est représenté. 

Du plus grand 

Chaque festival possède une tête d’affiche et cette année, celle-ci est accordée au long-métrage Suicide Squad de James Gunn, une œuvre extrêmement attendue, tant par la communauté amatrice de DC Comics que par le grand public. Avec des personnages, des acteurs et un réalisateur aussi connus, Fantasia n’aurait pas mieux choisi pour lancer les festivités le soir du 4 août.  

Le haut de l’affiche est aussi partagé avec le premier long-métrage québécois des Fantastiques Week-ends du cinéma québécois Brain Freeze, un film de Julien Knafo. Chaque fin de semaine du festival est réservée au cinéma fantastique du Québec et présente au total cinq longs-métrages ainsi que plus de 90 courts-métrages en compétition. Plus de 40000 $ sont à partager parmi les courts-métrages participants. 

Si on commence avec un boom, on se doit de finir avec un bang. C’est pourquoi le film présenté en clôture de Fantasia sera une œuvre du cinéaste japonais culte, Takashi Miike, qui retourne sur la chaise de directeur pour son deuxième opus de The Great Yokai Warfilm qui ouvrait ce même festival il y a 15 ans.  

Au plus petit 

Les courts-métrages sont présentés sous plusieurs catégories, ce qui rend beaucoup plus facile la recherche de titres qui pourrait nous plaire. Born of Woman 2021 présente des œuvres de genre intimes et se donne la mission de célébrer les visions moins conventionnelles. On parle ici de huit œuvres créées par des femmes qui proviennent de cinq pays différents.  

Circo Animato 2021, quant à elle, regroupe une douzaine de courts d’animation aux styles extravagants.  

My first fantasia est aussi composé de films d’animation, mais beaucoup plus dirigé vers les familles et vers les enfants en particulier. La sélection 2021 offre dix de ces catégories pour tous les âges et tous les genres. 

Pour finir, tous les goûts cinématographiques sont dans la nature. Cet évènement haut en couleur permet aux plus fins connaisseurs de trouver de nouvelles perles rares dans leur genre niché, et aux cinéphiles du dimanche de se divertir pendant le dernier mois d’été.


Source : Festival Fantasia

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.