Mar. Fév 27th, 2024

Par Annie St-Onge Marchand et Émile Parenteau 

Les Carabins de l’Université de Montréal ont remporté la 58e Coupe Vanier samedi dernier à Kingston en Ontario. L’équipe de Montréal a vaincu les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) par la marque de 16-9. 

Ce n’était pas la première fois que les deux équipes s’affrontaient en finale de la Coupe Vanier. En effet, en 2015, les Thunderbirds avaient arraché la victoire des mains des Carabins en toute fin de match, les privant à l’époque d’une deuxième Coupe Vanier consécutive. 

Une défensive et un quart-arrière dominants 

La formation de l’Université de Montréal a pu compter sur son quart-arrière étoile, Jonathan Sénécal, pour la mener à la victoire. Celui-ci a complété 16 des 26 passes qu’il a tentées pour un total de 171 verges en plus d’accumuler 50 verges et un touché par la course. 

Cette performance lui a mérité le Bruce Coulter Award, remis au joueur le plus utile de la finale de la Coupe Vanier. Cet honneur s’ajoute au trophée Hec-Crighton, aussi remporté par le quart-arrière de 24 ans, et remis au joueur par excellence au Canada. 

L’équipe montréalaise peut aussi dire merci à sa défensive qui a été un élément crucial du match en n’accordant que trois placements. C’est d’ailleurs grâce au travail de ses défenseurs que les Carabins ont inscrit les deux premiers points de la partie avec un touché de sûreté.  

Une excellente défensive à laquelle les Carabins avaient habitué leurs partisans tout au long de la saison et des matchs éliminatoires. Lors de ces derniers, l’unité défensive montréalaise n’a accordé aucun touché tout en limitant l’offensive adverse à moins de dix points sur chacun des matchs. 

Aucun touché pour les Thunderbirds 

Après le premier quart, les Carabins étaient en avance 9-0 sur les Thunderbirds grâce à un touché de sûreté et un touché sur une course d’Iraghi Muganda. 

L’équipe de la Colombie-Britannique ne s’est toutefois pas laissé abattre et s’est inscrite au pointage avec deux bottés de placement en début et en fin de deuxième quart. 

À la mi-temps, les Carabins de l’Université de Montréal menaient 9-6 sur la formation britanno-colombienne. 

En seconde partie du 3e quart, le quart-arrière des Carabins, Jonathan Sénécal, a conclu une belle séquence offensive montréalaise de 72 verges en marquant un touché par la course. Ce dernier portait donc la marque à 16-6. 

L’unité défensive des Carabins a conclu le match en repoussant les multiples assauts des Thunderbirds en n’accordant qu’un botté de placement au 4e quart, se dirigeant ainsi vers une première victoire à la Coupe Vanier depuis 2014.  

Une première 

La victoire des Carabins, ajoutée à celle des Alouettes à la Coupe Grey, permet à Montréal d’être doublement champion au football canadien, ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire. En effet, la Coupe Vanier avait seulement été remportée par une équipe de Montréal deux fois auparavant : en 2014 par les Carabins de l’Université de Montréal et en 1987 par les Redbirds de l’Université McGill. 

Les Alouettes de Montréal ont quant à eux gagné la Coupe Grey en 2010, en 2009, en 2002 et en 1977. 


Source: Carabins Université de Montréal

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.