Jeu. Juin 20th, 2024

Par Elena Naggiar

La culture, c’est quoi exactement? On pourrait dire que la culture, c’est tout et rien, que c’est les mœurs anodines du quotidien comme les grands mouvements de masse qui rallient des milliers autour d’un idéal. La culture, on la vit tous à notre façon et on la cultive selon nos intérêts et nos valeurs. Bien qu’il y ait des disparités culturelles marquées entre les sociétés et les générations, un élément semble transcender tous les cadres : l’art.

L’art est un moyen d’expression qui a marqué de nombreuses civilisations. Que l’on traite de l’époque des pharaons ou des peuples mayas ou encore des années folles et du mouvement de contre-culture, l’art s’est toujours taillé une place parmi nous. Tous ces films cultes dans lesquels des grands comme Frank Sinatra, James Dean et Sophia Loren ont joué, ces toiles aux formes géométriques de Picasso qui ont donné naissance au cubisme et ces livres, comme L’attrape-cœurs de Salinger, qui ont bercé des générations, contribuent à l’identité de notre société d’aujourd’hui.

Tous ces manifestes culturels perdurent à travers le temps, car l’être humain a besoin de comprendre, de ressentir et d’appartenir. En tant qu’être social, l’individu a besoin de se rattacher à un groupe, à un mouvement, à une idée. Ainsi, cette soif d’appartenance qui nous guette tous, même les plus marginaux qui refusent de faire partie du « moule », se voit apaisée par l’art et la culture. Combien sommes-nous à nous identifier à Bohemian Rhapsody? À lire et à relire La vie devant soi de Romain Gary? À faire des marathons des films d’Harry Potter juste pour le doux souvenir d’enfance qu’ils nous procurent?

Ces mémoires vives que l’on cultive, c’est l’essence même des idéaux et de la vision du monde que l’on chérit et que l’on désire protéger contre les saccages des détracteurs de l’art. Et tout le bagage que la culture porte en elle, c’est en fait la mémoire de toute une civilisation, marquée par la guerre, l’amour, la haine et la quête de soi. La culture, c’est quoi exactement? À mon avis, la culture, c’est la mémoire collective du monde, les racines des hommes.


Crédit photo © highresolutionart.com

Pour lire l’article de la chef de pupitre Culture, Elena Naggiar, cliquez ici!

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *