Ven. Juil 19th, 2024

Par Josiane Demers

Les mois de février et de mars se sont avérés fort occupés pour les athlètes estriens. En effet, à l’Île-du-Prince-Édouard, du 18 février au 5 mars 2023, avaient lieu les Jeux du Canada et du 3 au 11 mars, à Rivière-du-Loup, la cohorte de la région participait aux Jeux du Québec. Avec des représentants nombreux dans des épreuves diversifiées. L’Estrie a fait bonne figure.

Les athlètes estriens ont brillé par leurs performances éblouissantes cet hiver et ont rendu leurs supporters fiers. Les délégations, autant au Canada qu’au Québec, se sont démarquées à maintes reprises et plusieurs performances sont dignes de mention.

Les Jeux du Canada

C’est une cohorte de pas moins de 16 sportifs estriens qui ont rejoint la délégation québécoise cette année. « On a égalisé, avec la cohorte 2023 pour les Jeux du Canada d’hiver, un record avec 16 athlètes. Ce record datait de 2007 aux Jeux du Canada d’hiver de Whitehorse », a confié Rémy Fontaine, directeur général d’Excellence sportive Sherbrooke, à Ici Estrie.

La participation de Sandrine Blais, âgée de seulement 13 ans, est certainement à souligner. La patineuse artistique était la plus jeune athlète du groupe de l’Estrie à s’être qualifiée pour la compétition. Elle a d’ailleurs obtenu la médaille d’or dans sa catégorie avec un pointage de 127,65, une note supérieure à 126,98, son record personnel avant les jeux.

Il est également impossible de passer sous silence la performance spectaculaire de Raphaëlle Perreault en gymnastique, celle qui avait justement accordé une entrevue au journal Le Collectif juste avant de partir vers la province maritime. La Sherbrookoise a remporté une médaille d’or à la table de saut, une d’argent par équipe et une de bronze aux appareils, comme mentionné dans Estrie Plus. Soulignons que la gymnaste a également remporté trois autres médailles aux Jeux du Québec les semaines suivantes où elle a également eu la chance d’être la porte-drapeau. En trois semaines, l’athlète a ajouté six médailles à sa collection.

Dans un entretien avec Radio-Canada, le joueur de hockey des Cantonniers de Magog Elliot Desmarais s’est dit fébrile à l’approche du tournoi canadien. Sa performance risque d’avoir une incidence sur son potentiel repêchage dans la Ligue de Hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). L’équipe québécoise n’est pas revenue bredouille. En effet, c’est avec une médaille de bronze au cou que les joueurs sont rentrés à la maison. Dans l’équipe féminine de hockey, ce n’est pas moins de quatre Estriennes qui se retrouvaient sur l’alignement, mais elles ont fini au bas du podium avec une quatrième place.

Il s’agit là de seulement quelques performances notoires, mais il y en a eu bien d’autres. Le Québec a fait bonne figure lors de cette compétition en se hissant au premier rang du tableau avec 151 médailles.

Jeux du Québec

Les Jeux du Québec de Rivière-du-Loup 2022 ont eu lieu cet hiver, ayant été repoussés à cause de la pandémie de la COVID-19. La délégation estrienne de plus de 100 athlètes participant au premier bloc de la compétition a voyagé vers la cérémonie d’ouverture des 56e Jeux du Québec. D’autres sportifs de l’Estrie ont foulé le sol de la ville du bas Saint-Laurent lors du deuxième bloc. Dans les deux blocs de compétitions, les athlètes de la région ont participé à presque toutes les disciplines.

Le Conseil sportif de l’Estrie rapportait que les athlètes estriens du premier bloc avaient remporté 16 médailles. L’équipe féminine de hockey a fait bonne impression après un match serré contre les Laurentides, qui lui a permis de remporter une médaille d’argent.

Les sportifs de la région se sont surtout démarqués en gymnastique avec 10 médailles et en patinage de vitesse, alors que Jérémie Bouchard s’est couvert d’argent au 1 000 m, au 1 500 m et au 500 m.

Le deuxième bloc s’est également bien passé. Les athlètes ont pu mettre leur talent à l’épreuve notamment en badminton, en boxe, en curling masculin, en hockey masculin, en judo, en natation artistique, en ski de fond et en tennis de table. Au total, 9 médailles supplémentaires ont été ajoutées au tableau pour la région.

Au tableau des médailles, l’Estrie a terminé au huitième rang du classement parmi les 19 régions participantes, alors qu’au classement des régions, elle était quinzième.

Au total, ce sont 165 athlètes et 45 entraîneurs qui ont participé à la compétition sportive. Chantal Bouchard, cheffe de mission pour la délégation de l’Estrie, s’est d’ailleurs confiée à Radio-Canada au retour des Jeux. « Ç’a vraiment été de beaux Jeux ! Honnêtement, dans une ville comme Rivière-du-Loup, une petite municipalité, les gens étaient tellement heureux de nous voir. C’était vraiment spécial. La gang de l’Estrie a été merveilleuse », a expliqué celle qui semblait pleinement satisfaite de l’expérience.

La cérémonie de clôture s’est déroulée le 11 mars dernier. Les prochains Jeux du Québec d’hiver seront présentés à Sherbrooke en 2024 à la suite des prochains jeux d’été qui auront lieu à Rimouski en juillet prochain.

Toutes ces performances, autant au niveau canadien qu’au niveau québécois, nous permettent d’avoir confiance en l’avenir pour les prochaines éditions des Jeux olympiques d’hiver. La relève semble assurée.


Crédit image @Page Facebook des Jeux du Canada Games 2023

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.