Mer. Fév 28th, 2024

Par Léa Béliveau  

Le 23 novembre 2023 dernier a eu lieu la première activité de maillage entre la Ville de Sherbrooke (VdeS) et l’Université de Sherbrooke (UdeS) au quartier général de l’entrepreneuriat. Comme de nombreux projets déjà actifs entre les deux institutions, l’UdeS et la VdeS lancent un laboratoire où innovation et application seront au rendez-vous.  

Tel qu’elles le font déjà depuis plusieurs années, l’UdeS et la Ville de Sherbrooke ont décidé de poursuivre leur collaboration dans un tout nouveau projet commun. En effet, on parle alors de la création d’un laboratoire interdisciplinaire en innovation municipale (LIIM). Ce projet vise à offrir des solutions innovantes afin de répondre à de nombreux enjeux municipaux.  

La première activité 

Lors de la première rencontre, c’était le moment pour des personnes-ressources de l’UdeS et de la VdeS de créer de premiers liens. C’est ainsi autour d’échanges sur la question des divers enjeux du palier municipal à Sherbrooke que le début de ce projet collaboratif a ainsi vu le jour. Ce projet s’insère dans de nombreuses collaborations déjà en branle entre l’Université et la ville.  

Tel que mentionné sur le site internet de l’Université de Sherbrooke, le Professeur Pierre Cossette, recteur de l’UdeS remarque que : « […] cette initiative audacieuse contribuera concrètement à l’amélioration de la qualité de vie de la communauté sherbrookoise, en tirant parti de la créativité et de l’expertise du milieu de la recherche universitaire, pour coconstruire des solutions durables avec notre partenaire municipal et de le soutenir dans le déploiement de celles-ci. ». De plus, le Pr Cossette aborde que le projet collaboratif permettra de développer un apprentissage plus réel pour la communauté étudiante, une force de l’institution depuis plusieurs années.  

Le projet 

Le projet entre les deux institutions s’inscrit dans une collaboration sur une longue durée. En effet, en mettant de l’avant l’expertise universitaire et municipale autour de ce laboratoire de recherche, beaucoup de projets innovants sont à prévoir. Principalement, le projet aura une durée de 10 ans et se déploiera jusqu’en 2033. Ce sont grâce à des subventions de 100 000 $ annuellement que ce projet municipal pourra évoluer.  

Tel que le mentionne, sur le site internet de l’Université de Sherbrooke, le Pr Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et au partenaire : « En mobilisant l’expertise déployée dans le cadre de notre stratégie “Innovation, partenariats, entrepreneuriat”, nous pouvons appuyer proactivement le bon fonctionnement du LIIM. Faisant partie du Groupe de partenariats d’affaires de l’UdeS, le coordonnateur du laboratoire, Miguel Aubouy, accompagnera nos partenaires de la Ville afin de s’arrimer à la réalité de la recherche et travaillera à la mise en œuvre de projets à impact ». 

Ce projet vise aussi à incorporer diverses ressources. En effet, les personnes chercheuses dans le dossier pourront former la communauté étudiante du 2e et du 3e cycle pour intervenir dans cette collaboration.  

Le Laboratoire 

Le LIIM vise donc à promouvoir des innovations municipales qui permettront de répondre aux enjeux et défis territoriaux de la réalité sherbrookoise. C’est grâce de la mise en œuvre de la stratégie d’Innovation, Partenariats et Entrepreneuriat (IPE) que le projet est aussi soutenu. En fait, ce regroupement permet une meilleure coordination dans le cadre du partenariat d’affaire avec l’UdeS afin de permettre la recherche et les infrastructures nécessaires. 

Les missions ont pour but de proposer des solutions afin de répondre aux enjeux municipaux de la Ville de Sherbrooke, offrir des activités d’interventions, favoriser le développement de nouvelles relations et regrouper les projets déjà mis en œuvre entre l’UdeS et la VdeS. Par ailleurs, trois objectifs précis sont à retenir pour ce projet d’envergure. L’identification de pistes de solutions par l’université pour la ville de Sherbrooke, agrémenter la visibilité de la Ville de Sherbrooke sur les différents paliers de gouvernement et incorporer la recherche auprès de la communauté étudiante dans les enjeux locaux.  

La Ville de Sherbrooke est, depuis longtemps, un partenaire de notre institution d’enseignement. La recherche à l’Université de Sherbrooke est, avec les années, de plus en plus rayonnante sur le palmarès des universités. Dans ce projet innovant, c’est une chance pour les deux expertises de tirer profit de cette collaboration. Trouver des pistes de solutions concrètes pour la ville d’appartenance à l’université ainsi que de permettre à la communauté étudiante d’effectuer de la recherche de manière appliquée sur des enjeux locaux est innovant.  


Source: UdeS

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.