Ven. Mai 24th, 2024

Par Léa Béliveau

Depuis quelques semaines, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke offre deux nouvelles expositions pour la saison estivale. L’exposition Land Back, la 6e édition de la biennale d’art contemporain autochtone, et l’exposition Le temps à l’œuvre, une nouvelle biennale des artistes des Cantons de l’Est.

Land Back – Le Grand Nord touché par son histoire

Dans un premier temps, il faut comprendre que l’exposition Land Back fait référence à la mobilisation autochtone. Cette exposition fait un retour historique sur la place de l’écosystème traditionnel en ayant une préoccupation sur les générations à venir.

Les nombreux événements de l’histoire propres aux réalités autochtones qui refont surface dans l’actualité, telles que « La Commission de vérité et réconciliation, l’Enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées, les manifestations canadiennes sur les pipelines et les chemins de fer de 2020, le 30e anniversaire de la crise d’Oka, les avis d’ébullition de l’eau potable toujours en cours et la pénurie de logements dans les communautés, la découverte des tombes anonymes des pensionnats canadiens et le déboulonnage des statues de John A. Macdonald à travers le pays » ont inspiré l’exposition.

Celle-ci met de l’avant la recherche de gouvernance et du contrôle des terres ancestrales selon le commissaire du MBAS. C’est au travers de plusieurs types de médiums que l’histoire des populations du Grand Nord ainsi que la question climatique sont mises de l’avant.

Une dixième édition qui vaut le détour

Une deuxième exposition au MBAS saura également charmer les visiteurs. Dans le cadre de cette exposition, onze artistes ont exposé leurs perceptions des notions du temps, que ce soit par l’entremise de sujets ou de médiums différents. Cette dixième édition, Le temps à l’œuvre, met de l’avant des artistes des Cantons de l’Est.

Ce qui est intéressant de cette exposition, c’est de comprendre dans quel contexte ces artistes ont émergé à l’aide d’une biographie qui accompagne leurs œuvres ainsi qu’une description artistique. Les artistes de la région s’expriment par la peinture, la sculpture, la photographie, le dessin, et diverses installations et racontent leurs visions du temps, influencées par leur histoire.

À ne pas manquer…

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke se démarque toujours par ses programmations captivantes. L’exposition temporaire Land Back sera présentée jusqu’au 26 juin 2022. Pour ce qui est de la première partie de l’exposition Le temps à l’œuvre, celle-ci se terminera également le 26 juin 2022, mais la deuxième partie sera exposée du 14 juillet au 11 septembre 2022.

Par ailleurs, le Musée offre une exposition permanente, Couleur Manifeste, qui explore la transmission des sens par les couleurs. Enfin, pour vos sorties culturelles de l’été, passez faire un tour au Musée des beaux-arts de Sherbrooke, ouvert du lundi au dimanche de 10 h à 16 h.


Crédit image @Jean-Michel Naud

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.