Mar. Juil 16th, 2024

Par Rémi Brosseau-Fortier 

Le 13 juin dernier, le programme de la 27e édition du Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS) fut révélé au grand jour! Se déroulant du 14 au 18 août prochains au parc Quintal, cet événement alliant musique, dégustations culinaires et expériences culturelles de tous les continents offre une panoplie d’activités qui saura plaire à une diversité de personnes festivalières. Voici un aperçu des activités de l’édition 2024! 

Avec plus de 80 spectacles présentés sur neuf scènes dans une ambiance unique, c’est plus de 500 artistes, d’ici et d’ailleurs, qui auront l’occasion de se produire devant plusieurs centaines de personnes. Le site du Festival accueillera trois chapiteaux thématiques permettant une immersion au sein d’une culture : le Shack d’Amérique, le Pub irlandais et le Palais de l’Orient.  

Une sélection de spectacles explosifs  

Cette année, le spectacle d’ouverture du 14 août sera l’occasion de vivre une expérience musicale et de danse maori soulful roots offerte par l’artiste et activiste « Queen of Loops », Māmā Mihirangi. Devant se dérouler sur la Scène Loto-Québec, les danses et chants traditionnels seront combinés avec les arts martiaux maoris pour une performance mettant de l’avant le pouvoir féminin des Mareikura.  

Par la suite, le jeudi 15 août sera rythmé par The Grey Stars, un groupe belge qui offrira de la musique fusion maghrébine alliant une variété de genre : rock, funk, jazz, reggae, reggada, pop, disco et plus encore. Par la suite, le groupe Moneka Arabic Jazz prendra la relève avec de la musique funky arabe mélangeant grooves africains et mélodies arabes. Enfin, cette deuxième journée sera clôturée par le Subhira Quintet, un groupe chilien reconnu pour son répertoire qui mélange la musique autochtone d’Amérique du Sud, le folk, le jazz et la musique académique.  

Parmi les nombreuses autres performances musicales du Festival, le groupe psy-rock japonais basé à Montréal, Teke::Teke, mettra en vedette les instruments traditionnels japonais pour créer une atmosphère rappelant la musique psychédélique des années 1960-1970. La musique traditionnelle québécoise du trio De Temps Antan va côtoyer la musique cubaine et latine du chanteur Andy Rubal dans un entrecroisement des genres et des styles.  

Le spectacle de clôture du dimanche 18 août sera l’occasion de vivre l’expérience de la fusion afro-colombienne du groupe Bumaranga marquée par l’influence indigène ainsi que du continent africain. 

Des expériences culinaires pour tous les goûts !  

Pour cette édition, le Coin gastronomique va réunir 17 restaurants représentant la cuisine des pays suivants : Algérie, Belgique, Canada, Colombie, Espagne, Grèce, Iran, Italie, Japon, Liban, Louisiane, Maroc, Mexique, Pérou, Québec, Tunisie et Vietnam. La Foire internationale des exposants de même que les Halles du monde seront l’occasion de découvrir des produits et des créations de plus de 50 artistes.  

Le passeport donnant l’accès aux cinq jours des festivités est disponible sur le site du Festival pour un prix promotionnel de 25 $ d’ici le 21 juillet. Le tarif régulier à partir du 22 juillet sera de 30 $. Enfin, l’entrée journalière coûtera 14 $ et est gratuite pour les enfants de 14 ans et moins.  

Ce voyage interculturel est une occasion en or pour sortir entre amis avant la rentrée universitaire et finir l’été en beauté ! C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs de festivals cherchant à découvrir l’un des événements estivaux marquants en Estrie.     

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.