Mer. Mai 15th, 2024

Par Léa Béliveau  

Depuis plus ou moins un an, un regroupement de personnes étudiantes de l’Université de Sherbrooke (UdeS) a mis en place un nouveau balado intitulé Être et Liberté : Un balado pour être Soi-Même. Cette initiative étudiante discute de sujets liés à la santé mentale et à la croissance personnelle.  

En quoi consiste le balado? 

Le balado Être et liberté : Un balado pour être Soi-Même est une initiative étudiante et professorale financée par les Fonds de recherche du Québec (FRQ). Ce balado vise à discuter avec des professeurs, des chercheurs et des personnalités québécoises sur le bien-être des 18-30 ans. L’émission aborde également différents sujets tels que l’authenticité, le soi véritable, les passions, le sens de la vie et le développement identitaire.  

Tourné sur le campus de Longueuil, le balado représente une fenêtre d’opportunité intéressante en ce qui a trait à la sensibilisation et l’éducation à la santé mentale. Une des personnes étudiantes coresponsables du balado, Rémi Paré-Beauchemin, étudiant au doctorat en éducation, mentionne, lors d’une entrevue sur le site internet de l’UdeS qu’« Être et Liberté» est un balado dynamique et interactif. Il met en contact plusieurs types de savoirs différents, par exemple les savoirs scientifique et académique, ainsi que le savoir expérientiel des personnes qui vivent ces phénomènes au quotidien. Cela produit du contenu qui est ensuite facilement accessible en ligne et qui peut aisément être partagé pour nous inspirer toutes et tous ». 

Pourquoi se démarque-t-il? 

Le balado se démarque pour plusieurs raisons. Tel que mentionné ultérieurement, le balado vise à donner la tribune aux 18-30 ans et aux personnes étudiantes en enseignement supérieur pour venir s’exprimer sur la santé mentale au quotidien. Le but est de mettre en mot les différents facteurs qui peuvent influencer au quotidien la santé mentale. En offrant cette tribune, le balado devient plus accessible aux auditeurs et cela fait en sorte qu’il se démarque. Selon Laurence Magnant-Tremblay, étudiante au doctorat en psychoéducation, « en donnant la voix à une population, cela permet de les aider à exister et à être davantage eux-mêmes. En retour, plusieurs autres personnes peuvent écouter ces témoignages et s’y retrouver ».  

L’approche que les personnes responsables ont décidé de mettre de l’avant fait aussi partie des aspects qui font en sorte que le projet se démarque. Il s’agit de la psychologie positive. Cette approche se démarque des initiatives plus traditionnelles. En effet, plutôt que de miser sur la réduction des problèmes, il faut miser sur ce qui favorise un bien-être. Pour suivre le balado, voici le lien https://linktr.ee/etreetliberte. 


Crédits: Michael Descharles & Marie-Krista Labarre

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.