Mer. Fév 28th, 2024

Par Simon Lapierre 

Les 24 et 25 septembre derniers ont eu lieu deux éditions de la collation des grades de l’Université de Sherbrooke. Les personnes diplômées ont été conviées à ce grand rendez-vous annuel qui se veut une opportunité de célébrer avec leurs proches l’obtention d’un diplôme universitaire.  

Un évènement qui reprend progressivement du poil de la bête 

Au cours des deux dernières années, les mesures sanitaires dues à la pandémie de COVID-19 ont forcé l’annulation de plusieurs grands évènements. Bien entendu, la collation des grades n’a pas été épargnée. Les personnes diplômées de la cohorte 2020, qui ont vu l’évènement être reporté à deux reprises, ont finalement pu célébrer leur diplomation dans les règles de l’art puisqu’elles ont été de la partie le dimanche 25 septembre.  

Après avoir passé une partie de leur cheminement universitaire à l’écart du campus, il s’agissait aussi d’une occasion de retrouver un semblant de normalité pour les personnes diplômées de la cohorte 2022. Questionnée sur le sujet, Mylène Champagne, une diplômée en droit de la cohorte 2022 avoue que la collation des grades est un baume sur les deux dernières années : « oui, mon baccalauréat a été parsemé de restrictions sanitaires, mais je considère qu’au moment de la collation des grades, ces efforts ont valu la peine. Je souhaitais à tout prix que ce moment tant attendu se déroule comme prévu, dans la normalité ». Notons que cette année, la collation des grades s’est déroulée sans restriction sanitaire.  

Le déroulement des journées 

À l’Université de Sherbrooke, la collation des grades va bien au-delà d’une simple remise des diplômes. Il s’agit d’une journée haute en couleur avec de multiples cérémonies auxquelles assistent les personnes participantes. Comme à l’habitude, les collations des grades tenues en 2022 ont été divisées en deux parties : la cérémonie institutionnelle et les cérémonies facultaires.  

Pour la première partie, ayant débuté aux alentours de 13 h 15, les personnes diplômées étaient attendues dans le stade intérieur du complexe sportif afin d’assister aux discours de la part des doyens, qui avaient l’occasion de vanter les accomplissements de leur faculté respective. La cérémonie institutionnelle a culminé avec le rituel d’investiture, comprenant le traditionnel retournement de la cape aux couleurs de l’Université de Sherbrooke. Bien que seules les personnes diplômées y étaient physiquement présentes, cette cérémonie était retransmise en simultané dans les chapiteaux facultaires où se trouvaient leurs personnes invitées.  

Par la suite, les cohortes diplômées ont convergé vers leur chapiteau respectif sur le campus principal afin d’assister à leur cérémonie facultaire en compagnie de leurs proches. Cette cérémonie comportait la tant attendue remise des diplômes, ainsi qu’un coquetel pour clore le tout. Vers 18 h 30, les personnes les plus tardives ont conclu l’évènement, mais il y a fort à parier que les festivités se sont poursuivies un peu partout dans Sherbrooke pour le reste du week-end.  

Félicitations à toutes nos personnes diplômées !  


Crédit image @UdeS

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.