Mar. Juil 23rd, 2024

Par Léa Béliveau   

C’est le dimanche 9 juin qu’a eu lieu l’élection à la Ville de Gatineau. La candidate du parti Action Gatineau, Maude Marquis-Bissonnette, est la deuxième femme élue comme mairesse dans la région de l’Outaouais.   

Il faut se rappeler que la première, France Bélisle, élue en novembre 2021, a démissionné en février dernier en raison de la lourdeur du climat d’intimidation. Cette problématique, en expansion avec les réseaux sociaux, amène son lot d’enjeux dans les principes fondateurs de la démocratie et à la participation à la vie politique active.   

La victoire de Maude Marquis-Bissonnette lui offre ainsi les fonctions de mairesse jusqu’en novembre 2025. Professeure adjointe en gestion municipale à l’École nationale d’administration publique (ENAP) et doctorante en politique publique, elle avait auparavant été conseillère municipale de la Ville. De plus, en 2021, elle était aussi candidate au poste à la mairie contre France Bélisle. Lors de la dernière élection, Mme Marquis-Bissonnette avait obtenu 38 % des voix.   

Âgée de 35 ans, la mairesse dispose ainsi de 17 mois pour se faire valoir aux yeux de la population. Parmi ses priorités, l’urgence climatique, le logement et la revitalisation du centre-ville de Gatineau figurent en tête de liste. Dans de nombreuses entrevues, elle a mentionné être consciente du défi de taille dans lequel elle se retrouve et souhaite offrir le meilleur de ce dont la ville a besoin.   

Maude Marquis-Bissonnette a mené une campagne importante et marquante qui a su lui donner son nouveau poste.   


Source: ENAP

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.