Mar. Juil 16th, 2024

Par Vincent Giangioppi 

Le 15 octobre dernier avait lieu le dernier programme double de soccer à domicile de la saison, alors que nos équipes masculine et féminine du Vert & Or accueillaient les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Alors que les séries éliminatoires ne sont malheureusement plus une possibilité pour les hommes, les femmes auront su livrer une superbe performance pour se garder une chance d’accéder au carré d’as. 

Notre équipe masculine a lancé le bal à 13 h et la joute s’est rapidement enflammée lorsqu’un tacle téméraire de la part du Trifluvien Émile Boivin ne donnera d’autre choix à l’arbitre que de sortir le carton rouge après à peine une dizaine de minutes de jeu. 

Malgré leur avantage numérique, le Vert & Or n’a pas su rentabiliser sa possession de balle et s’est vu neutralisé par une défense trifluvienne très hermétique. Les Patriotes seront même en mesure de marquer deux fois grâce à d’excellentes contre-attaques orchestrées par l’ailier Samuel Laplante, qui produira une première passe décisive pour Siméon Lalande, puis une seconde pour Tarek Ghamraoui. Du côté du Vert & Or, le milieu de terrain sherbrookois Maxime Bourgeois a obtenu un carton rouge provoqué par un second jaune vers la fin du match. 

Les filles gardent espoir 

Malgré le premier résultat de l’après-midi, le match féminin aura su mettre un peu de soleil dans cette journée froide et pluvieuse. Les joueuses savaient qu’elles devaient remporter ce match si elles voulaient conserver une chance de participer aux séries éliminatoires, et elles ont certainement joué de la sorte. 

Nos porte-couleurs ont démontré une performance très contrôlée marquée par de très belles séquences collectives avec une Raphaëlle Lanctôt omniprésente au milieu de terrain. Vers la 70e minute, un magnifique centre de Maude Dubeau trouvera la tête de Karina Fortier qui inscrira le premier et seul but du match. 

Une blessure à l’excellente Charlotte Larrivée en début de match aurait pu venir secouer les troupes, mais sa remplaçante Laurence Viens aura été plus qu’à la hauteur de la tâche. Aux côtés de sa partenaire Adèle Boudreau en défense centrale, elles auront toutes deux joué d’excellents matchs marqués par des tacles précis et des interceptions judicieuses. En ajoutant à cela quatre arrêts de la solide Jenny Harrison dans la cage, le blanchissage était inévitable. 

Pour le dernier match de la saison, le Vert & Or se devra de vaincre McGill. Pour que les Sherbrookoises puissent accéder aux séries éliminatoires, l’UQAM devra également perdre contre l’Université de Montréal.  

Il s’agissait du dernier match à domicile dans les couleurs du Vert & Or pour plusieurs joueuses, qui ont reçu des honneurs bien mérités au début du match. Nous les remercions pour leurs fiers services et nous leur souhaitons le meilleur pour la suite. 


Source: Vert & Or

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.