Mer. Fév 28th, 2024

Par Émile Martin

Du 9 au 11 mars derniers, l’équipe d’athlétisme du Vert & Or était en Saskatchewan afin de prendre part au championnat canadien. Au fil des épreuves, les coureurs ont enfilé les bonnes performances. Sans l’ombre d’un doute, la troupe de Luc Lafrance peut quitter les pistes la tête haute.

Ce 9 mars dernier marquait le début du championnat canadien d’athlétisme universitaire. Des étudiantes-athlètes et étudiants-athlètes des quatre coins du pays se sont réunis à l’Université de Saskatchewan, à Saskatoon, afin de se livrer de vraies batailles sur les pistes.

Des médailles de retour en Estrie

Chez les hommes, l’épreuve du 600 mètres s’est avérée être une des plus compétitives dans l’histoire du pays. Effectivement, l’entraineur-chef de l’équipe de cross-country masculine, Marc-André Roy, affirme avoir été témoin de « la course la plus forte de l’histoire du championnat canadien ». Tout de même, le coureur du Vert & Or, Micaël Anku, a réussi à atteindre la troisième marche du podium.

Antoine Lebrun, le coureur de 60 mètres haies qui a connu une excellente saison sur la sphère québécoise, était également du voyage. Celui-ci quitte le sol saskatchewanais avec une médaille d’argent au cou, lui qui a enregistré un temps de 8,01 à son épreuve de prédilection.

Mentions spéciales

D’abord, Maoly Saint-Germain s’est dotée d’un nouveau record personnel en phase préliminaire des 60 mètres haies. En finale, sa performance l’a placée tout juste au pied du podium avec une quatrième position. Malgré tout, il s’agit d’une performance plus que convenable, alors qu’elle était classée dixième avant la compétition.

Sophie Ba a également bien couru au fil de sa fin de semaine. Cette dernière est passée à une position de se qualifier pour la finale du 300 mètres. Le même scénario s’est produit pour l’équipe féminine du 4 X 400 mètres constituée de Sophie Ba, Kassandra Lee, Emma Houle-Shelby et Camille Boudreau. Elles n’étaient qu’à une place d’atteindre la finale avec leur temps de 3 : 53,56.

Fierté d’équipe

La compétition maintenant terminée, les entraineurs se disent satisfaits des performances de leurs athlètes. Comme le mentionne Marc-André Roy : « On est vraiment satisfaits, c’était une belle fin de semaine pour Sherbrooke ». Celui-ci poursuit en disant que « les athlètes ont répondu à l’appel pour représenter fièrement l’Université de Sherbrooke ». De ses dires, la synergie au sein du groupe et les encouragements entre coéquipiers et coéquipières se sont grandement fait ressentir.


Crédit image @Electric Umbrella Huskies Athletics

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.