Mer. Avr 24th, 2024

Par Virginie Paul

CHEWMAC, une nouvelle entreprise de fabrication de vélos de montagne haut de gamme, vient de s’installer au cœur de la ville de Sherbrooke.

La ligne de vélos CHEWMAC comprend deux modèles : un vélo à simple suspension et un second à double suspension.

Le fondateur de l’entreprise, Benjamin Macé, s’est donné corps et âme dans la conception de vélo jusqu’à en faire une entreprise avec trois autres cyclistes passionnés. Ayant commencé à « patenter » dans son sous-sol, M. Macé a mis cinq ans de recherche et développement afin de mettre au point une première gamme de vélos de montagne entièrement fabriquée à la main et localement avec des matériaux de qualité supérieure. Aujourd’hui, tout se fait à même l’usine de CHEWMAC, à Sherbrooke.

Pourquoi le nom chewmac? Pour le clin d’œil à l’ancien métier de M. Macé, soit le rare métier de chaudronnier, aussi appelé choumac sur le terrain. Étant alors le surnom de M. Macé, il l’a adopté au point de baptiser son entreprise ainsi. Pour des fins de lisibilité et de prononciation à l’international, l’« anglicisation » du mot a donné lieu à CHEWMAC.

Des vélos 100 % locaux

L’aspect local est la grande force de CHEWMAC. De la conception à la peinture, toutes les composantes sont effectuées à Sherbrooke. La peinture est la seule étape qui n’est pas réalisée entre les murs de l’usine ; il s’agit d’un collègue de l’entreprise qui s’occupe de la peinture, qui lui, est aussi situé dans la même ville.

En ce qui concerne les matériaux, l’entreprise a fait des choix écoresponsables en privilégiant le local et le durable, mais surtout, la meilleure qualité qui soit. « La plupart des vélos de montagne dans la gamme de prix dans laquelle on se situe sont faits avec du carbone, indique le responsable du marketing de la jeune entreprise, Guillaume Landry. Comme le carbone est nocif pour l’environnement, on a opté pour de l’acier chromoly, qui lui est plus durable. » Le distributeur d’acier chromoly est en Ontario, ce qui contribue davantage au côté local de CHEWMAC.

De Sherbrooke à l’international

Les Cantons-de-l’Est sont assurément un berceau adéquat pour le fabricant de vélos de montagne haut de gamme. Avec le Mont-Orford, Bromont, Sutton, et plus à proximité, le territoire est parfait pour jouir des vélos de niche CHEWMAC.

L’entreprise veut commencer par développer une communauté locale de cyclistes, puis viser haut en attaquant le marché international. « Pour notre première année, on veut commencer à vendre à Sherbrooke et au Québec, poursuit M. Landry. Éventuellement, on va aller chercher le Canada, puis aller vers l’international. »   

Les vélos haut de gamme CHEWMAC sont disponibles en prévente sur le site Web de l’entreprise. Pour en connaitre davantage sur le processus de fabrication et sur les technicités des deux modèles de la ligne de vélos, vous pouvez vous abonner à la page TikTok de CHEWMAC.


Crédit image @Chewmac

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.