Mar. Juil 23rd, 2024

Par Gabrielle Goyet  

C’est ce vendredi que Paul Arcand prendra la barre, pour une dernière fois, de l’émission radio Puisqu’il faut se lever au 98,5 FM. Le « roi incontesté des ondes » tirera finalement sa révérence après près de 35 ans derrière le micro.   

Mais détrompez-vous : le fameux animateur ne prendra pas sa retraite pour autant. Le public sera rassuré de savoir qu’il pourra lire, ponctuellement à compter de cet été, des textes signés par la plume de M. Arcand dans La Presse. Ses articles seront éventuellement publiés chaque semaine dès cet automne.   

Reconnu pour son franc-parler, l’animateur radio n’avait certes pas la langue dans sa poche. Il n’a jamais craint d’adresser les enjeux d’actualité les plus difficiles, et il compte bien continuer de le faire au travers de sa tribune écrite à La Presse. Perfectionner son approche à l’écrit sera cependant un beau défi, considérant qu’il s’agira d’une nouvelle corde à son arc.   

« Je ne veux pas en faire un éditorial, je veux surtout raconter des histoires à ma façon et mettre en lumière certaines situations, comme je le fais à la radio. Tout ça reste à déterminer, mais je sais que je ne veux pas me cantonner dans un style. Ça ne sera pas qu’une chronique politique », a commenté Paul Arcand dans le cadre d’une entrevue.   

Du côté du 98,5 FM, c’est le journaliste et chroniqueur Patrick Lagacé qui aura l’opportunité de prendre le relais de la fameuse émission du matin. Force est d’admettre qu’il aura de grands souliers à chausser, considérant la réputation qu’avait acquise Paul Arcand au fil des ans.  


Source: 98,5 FM

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre SOCIÉTÉ pour le journal Le Collectif | Site web

Gabrielle est une étudiante à la maitrise en études politiques appliquées, cheminement recherche avec rédaction. Outre pour le côté académique, elle affectionne l’écriture pour l’aspect émancipateur de la chose.

Pour elle, c’est à la fois un défi et un divertissement d’être informée de tout ce qui se passe sur le campus. Autrefois Vice-Présidente aux affaires internes à la Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS), elle n’en est pas à sa première fois lorsqu’on parle de couvrir les événements des divers campus de l’UdeS. Si elle adore échanger dans les 5 à 8, elle prend également un grand plaisir à fréquenter les activités culturelles et politiques de notre université. Étant très extravertie, c’est avec joie que Gabrielle se renseigne sur les projets étudiants développés au sein de sa communauté.