Mar. Juil 23rd, 2024

Par Carolanne Boileau

Après avoir annoncé l’annulation de ses concerts jusqu’à la fin mai pour des raisons de santé, Stromae doit finalement se résigner à mettre un terme à sa tournée qui devait se dérouler jusqu’à décembre 2023.

L’auteur-compositeur-interprète et producteur belge a tenu à s’adresser à ses fans dans une publication sur ses réseaux sociaux. On peut notamment y lire « il y a quelques mois, j’ai ressenti une dégradation de mon état de santé qui m’a conduit à renoncer à quelques premières dates en France, puis en Europe. […] J’espérais pouvoir me redresser rapidement pour reprendre la route ». Malheureusement, Stromae explique qu’il doit se résigner à accepter que ce temps de repos et de rémission soit plus long qu’il ne l’aurait imaginé.

Un retour à L’enfer

Malgré le fait que les problèmes de santé auxquels fait face Stromae n’ont pas été révélés, on peut soupçonner que ceux-ci ont rapport avec sa santé mentale. L’artiste belge avait déjà été forcé de quitter le monde artistique en 2015 puisqu’il souffrait d’une grave dépression, accentuée par les effets secondaires d’un antipaludique. Cette fois-ci, aucune information ne permet de conclure qu’un antipaludique est de nouveau en cause derrière le départ de Stromae de la scène. Son producteur de tournées, Auguri, a simplement mentionné que « l’état de santé de Stromae ne lui permet pas d’assurer sa performance ».

Le chanteur avait de nouveau abordé ses problèmes de santé mentale au moment de la sortie de sa chanson L’enfer. Au cœur de celle-ci, Stromae évoque ses troubles dépressifs et les pensées suicidaires qui l’habitent et qui lui font vivre un réel enfer. C’est sans aucun tabou que l’artiste présente l’envers du décor peu reluisant du monde artistique.

Stromae, de son vrai nom Paul Van Haver, a connu un succès fulgurant avec des morceaux tels que Alors on danse ou encore Formidable. Cependant, tout succès n’est pas exempt de difficultés. En 2018, lors d’une entrevue avec France 2, le chanteur belge avait mentionné que « même si on vend du rêve, ça reste un métier et, comme dans n’importe quel métier, quand on travaille de trop, on arrive à un burn-out », selon un article de l’Agence France-Presse.

Un message fort

L’annulation de la tournée de Stromae a évidemment déçu de nombreux fans, mais la plupart d’entre eux se sont montrés compréhensifs, ont offert leur soutien et ont exprimé leur souhait de voir l’artiste se rétablir rapidement. Une telle décision a de grandes répercussions, que ce soit sur l’artiste, les fans ou les événements auxquels celui-ci devait participer. Cependant, cela envoie également un message fort. La santé mentale représente quelque chose de fragile et il est primordial d’en prendre soin. Avec l’annulation de sa tournée, qui était si chère à ses yeux, le producteur belge démontre l’importance de prendre soin de soi et d’écouter ses limites. Il ne reste plus qu’à espérer que ce temps de repos permettra à Stromae de se remettre sur pied.


Crédit image @Twitter

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.