Mar. Avr 23rd, 2024

Par Léa Béliveau

En mars dernier, l’Accélérateur entrepreneurial Desjardins (AED) de l’Université de Sherbrooke (UdeS) s’est vu octroyer un fonds de 150000 $ par Investissement Québec dans le but de promouvoir la fibre entrepreneuriale et son développement à l’UdeS. Ce fond permettra aux personnes étudiantes de poursuivre leurs innovations dans le domaine par un coup de main dans leurs projets.

L’entrepreneuriat dans le contexte scolaire

C’est avec l’initiative gouvernementale De l’université à l’entrepreneuriat qu’Investissement Québec a lancé un appel de candidatures aux universités du Québec en décembre 2021. Parmi toutes les institutions universitaires, cinq projets ont été retenus. L’UdeS a ainsi rayonné par son initiative, Accompagnement de projets à impacts étudiants et développement de leurs compétences d’employabilité.

C’est dans le but de bâtir une économie québécoise innovante, inclusive et plus verte qu’Investissement Québec a démarré son projet de financement dans le soutien aux initiatives universitaires. Ce financement tend aussi à répondre à certaines préoccupations de la part du secteur entrepreneurial ; soit la productivité, la technologie et des solutions pour contrer le manque de main-d’œuvre.

C’est en effet plus de 750 000 $ sur trois ans que les fonds pour ces initiatives ont été distribués aux cinq meilleurs projets. Sur le site internet de l’UdeS, le professeur Jean Bibeau de l’École de gestion et directeur de l’AED de l’Université énonce que : « Ce soutien d’Investissement Québec permettra d’agrandir la communauté étudiante de l’UdeS qui ose entreprendre, avec d’autres, la mise en œuvre d’actions avec une conscience critique. Le soutien financier est souvent le coup de pouce générateur de l’action d’entreprendre et ces bourses sauront inciter des personnes souvent en marge de l’entrepreneuriat à développer leur fibre entrepreneuriale et réaliser leur projet ».

AED à l’UdeS

Dans le but de susciter la vocation entrepreneuriale dans le contexte universitaire, AED et d’autres partenaires font partie du développement et de cette émergence à l’Université. Dans l’optique de mener à terme des projets étudiants qui ont à cœur la communauté universitaire, AED combine financement et accompagnement. C’est par des bourses remises aux projets qui se distinguent que les récipiendaires se verront accompagner dans le processus. L’objectif de stimuler l’entrepreneuriat au plan local et régional contribuera ainsi au développement économique du coin.

Comme l’explique, sur le site internet de l’UdeS, Sylvie Pinsonnault, première vice-présidente, Stratégie, innovation et développement durable d’Investissement Québec : « Grâce à notre initiative De l’université à l’entrepreneuriat, Investissement Québec contribue à sa manière à soutenir la relève entrepreneuriale, à propulser ses ambitions et à développer ses compétences, en plus de favoriser l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs et d’entrepreneures qui mise sur des valeurs organisationnelles que nous avons en commun, comme le respect de l’environnement et la diversité ». L’UdeS est donc un vecteur important dans le domaine de l’entrepreneuriat et dans le développement des innovations de ses personnes étudiantes dans la réussite et leurs succès professionnels.


Crédit image @Samson Arcand

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.