Mar. Fév 7th, 2023

Par Bianca Lahaye 

Depuis le 21 décembre dernier, un sauna social a été inauguré sur la plage municipale de North Hatley. Celui-ci se différencie des autres espaces de détente par son aspect social. Ici, les échanges et le temps de qualité sont de mise en plus d’une incroyable vue sur le lac Massawippi. 

Saunas mobiles: de l’Europe à l’Amérique  

Il s’agit d’un sauna sur roues qui se déplace, mais qui se veut tout d’abord être un lieu de rencontres et de socialisation. Après deux ans de pandémie, il était important pour Frédérik-Toran Nissen et Ismaël Ulvik de briser la solitude et de permettre aux gens de vivre une expérience nordique tout en étant au Québec. Le concept est inspiré des saunas mobiles déjà présents en Angleterre et en Irlande. Ces derniers sont fabriqués à partir de cabanes abandonnées ou de box à cheval situés sur le bord d’un cours d’eau ou sur des sites de festival. Le sauna est chauffé à l’aide d’un foyer au bois Narvi écoénergétique. Le sauna accueillera les curieux de l’automne au printemps, cela dit l’idée de prolonger cette expérience sur le long terme est sur la table. Depuis l’ouverture officielle, près de 400 personnes sont venues savourer cette activité unique qui allie la détente et la sortie de zone de confort.  

Expérimenter la thermothérapie  

Afin de profiter de l’expérience complète, il est possible d’aller goûter à la fraicheur du lac afin d’essayer la thermothérapie. L’activité est d’une durée d’environ 75 minutes avec en moyenne trois ou quatre baignades. Ces dernières ne sont tout de même pas obligatoires. Les utilisateurs sont invités à respecter leur rythme et leurs envies. L’âge minimum est de 6 ans, et aucun âge maximum n’est en vigueur. La chaleur permet notamment de réduire le stress et de favoriser la production de la sérotonine, alors que le froid active la circulation sanguine, renforce le système immunitaire et détend en profondeur les muscles.  

Marier le plein air, la détente et le dépassement de soi  

« J’essaie d’aller au Solstice sauna une fois par semaine. J’adore l’expérience. L’endroit est parfaitement simple. Une délicate odeur de bois et parfois d’eucalyptus nous accompagne à travers les différentes discussions entre amis, famille ou inconnus (c’est un sauna social alors les discussions sont permises et je dirais même très agréables). Les grandes fenêtres nous donnent une magnifique vue sur le lac et les paysages d’hiver, et nous permettent aussi d’observer le courage de tous lors de leur descente dans l’eau froide […]. Le Solstice sauna c’est une expérience sociale, physique et mentale qui vient solliciter tous nos sens nous amenant à ressentir cette sensation profonde d’être vivant. Ça nous permet aussi de profiter de la nature en hiver, d’aller au-delà de nos limites, de voir nos forces et de nous déposer en douceur. C’est revigorant ! », affirme Léa-Claude, une utilisatrice régulière du Solstice Sauna. 


Crédit image @Facebook Solstice Sauna

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Bianca Lahaye
Auparavant cheffe de pupitre SPORT ET BIEN-ÊTRE (automne 2022) pour le journal Le Collectif

Ayant une soif incommensurable d’élargir son éventail de connaissances, Bianca souhaite dénicher des pépites d’or informationnelles particulièrement dans le monde du sport et du bien-être, deux domaines qui lui tiennent à cœur et qu’elle considère comme piliers de son quotidien.

Étudiante au baccalauréat en psychoéducation et professeure de yoga, Bianca est heureuse de transmettre ses passions à travers l’écriture, et ce, grâce au journal Le Collectif.

Bianca a été cheffe de pupitre de la section SPORT & BIEN-ÊTRE de la fin de l'été 2022 au début de l'hiver 2023, après quoi de nouveaux défis professionnels l'ont menée vers d'autres horizons.