Dim. Avr 21st, 2024

Par Xavier Benard 

L’Estrie ne termine peut-être pas première quant au classement général, mais elle emporte la palme d’or sur le plan de la meilleure amélioration. C’est avec 36 médailles, dont 10 d’or que l’Estrie se hisse au 5e rang des jeux du Québec 2024 se déroulant à Sherbrooke. 

Lors de la semaine du 1er au 9 mars, vous avez peut-être remarqué la marée de personnes affluant à Sherbrooke. C’est parce qu’un événement de grande ampleur y avait lieu. Cette année, c’est Sherbrooke qui avait l’honneur d’accueillir les jeux du Québec d’hiver. 

Résultats de l’Estrie 

Si la palme d’or de l’amélioration peut paraitre beaucoup moins prestigieuse que celle du classement général, détrompez-vous. Normalement, les Jeux du Québec d’hiver se donnent tous les deux ans, mais à cause de la pandémie, c’est la deuxième année consécutive qu’ils se tiennent. C’est donc d’autant plus impressionnant de voir une progression aussi nette de la part de l’Estrie. 

À simple titre comparatif, lors des précédents Jeux, l’Estrie a terminé avec 24 médailles, dont cinq médailles d’or. Cette différence non négligeable de 12 médailles et particulièrement le double des médailles d’or en seulement une année est remarquable. Ce contraste se constate notamment dans le classement général qui bondit de 6 places, soit de la 11e place à la 5e place. 

La grande surprise de cette édition 2024 des Jeux du Québec est l’escrime. En 2023, c’est une médaille que l’escrime remporte alors qu’en 2024 c’est huit, dont une médaille d’or. Plusieurs autres disciplines se méritent également une mention spéciale pour l’amélioration, telles que le patinage artistique qui passe d’une médaille à quatre, le patinage de vitesse qui passe de trois médailles à sept et finalement pour le karaté, qui se trouve être une nouvelle discipline, l’Estrie remporte cinq médailles.  

Pour bien parler du rayonnement de l’Estrie, il semble inévitable de raconter la finale de hockey masculin, alors que les athlètes ont gardé leurs spectateurs en haleine tout au long de la rencontre, se terminant par un tir de pénalité en prolongation.  

La Ville de Sherbrooke submergée 

Ce ne sont pas que les athlètes de l’Estrie qui ont brillé lors de cette semaine, mais bien la ville entière. Selon une étude réalisée par le comité organisateur, se serait plus de 135 000 visiteurs et visiteuses que la ville aurait accueillis tout au long de son déroulement.  

C’est donc, non seulement, des retombées estimées à 20 M$ pour toute la région, mais aussi une visibilité non négligeable pour la région entière. Le bureau d’information touristique enregistre une hausse de 30 % des visites lors de cette semaine et les hôtels passent de 50 % d’occupation à 85 % pour le mois de février 2024. 

Si les athlètes ont pu s’accomplir du début des jeux à la cérémonie de clôture, c’est grâce à l’omniprésence d’une quantité impressionnante de bénévoles. Ils étaient plus de 2 500 bénévoles à graviter autour de l’événement jour et nuit afin d’assurer un déroulement des jeux à la hauteur du prestige qu’ont les Jeux du Québec chaque année. 


Source: JDQ

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.