Ven. Jan 27th, 2023

Par Bianca Lahaye 

Depuis les 20 dernières années, la pratique du vélo de montagne est en croissance, notamment depuis la pandémie. Même s’il était autrefois perçu comme un sport dangereux, il existe maintenant plusieurs pistes accessibles et sécuritaires. Cela dit, à Sherbrooke et dans les environs, il y avait un gros manque de pistes disponibles pour les personnes les plus audacieuses. Dans cette optique, Jean-François Deshaies, vice-président de sentiers VMC, présente quatre nouvelles pistes dédiées au vélo de montagne au mont Hatley.  

Nouvelles pistes: nouvelles expériences! 

Depuis le 8 octobre dernier, il est possible de profiter de cinq kilomètres de sentier qui misent sur l’apprentissage technique du vélo de montagne. Ainsi, il y a peu d’obstacles et les parcours demeurent accessibles pour tous niveaux. Par ailleurs, les administrateurs n’ont pas l’intention de s’arrêter à ces quelques kilomètres. Le désir d’offrir plus de pistes est sur la table.  

Un sentier qui sort de l’ordinaire  

Le Vélo Parc Hatley Bike Park est un sentier qui sort des schémas actuels. Ayant un dénivelé cyclable de 135 mètres sur un terrain de 45 acres, le mont Hatley mélange les pistes flow et techniques par des modules uniques.  

Qui sont les sentiers VMC?   

L’organisme novateur derrière le projet des nouvelles pistes de vélo est les sentiers VMC, un organisme à but non lucratif créé en 2015. Celui-ci met l’accent sur les besoins des personnes cyclistes, tant les néophytes que les habituées. Sa vision mise sur l’accessibilité de pistes cyclables à l’échelle des Cantons de l’Est. Par ailleurs, sa mission réside dans le développement, dans l’entretien et la promotion des sentiers de vélo de montagne.  

Les projets à venir  

Cet OBNL a plusieurs projets en route, dont une collaboration avec la ville de Sherbrooke, afin de développer de nouveaux sentiers sur le mont John Bourque et dans le secteur de l’Université. En plus de participer à la construction d’une pumptrack (sol bosselé en terrain fermé composé de virages) ainsi que des sentiers de fatbike à Saint-Denis-de-Brompton. Finalement, l’OBNL contribue à l’aboutissement du grand réseau de sentiers de vélo de montagne et fatbike au mont Orford.  

Où pratiquer le vélo de montagne en Estrie?  

En plus des nouvelles pistes au mont Hatley, il est possible de goûter aux terrains du Mont-Bellevue, totalisant presque 30 km de pistes. De plus, il existe également diverses pistes au mont Sutton pour les tous niveaux avec voies doubles et simples. Un peu plus à l’ouest de Sherbrooke se trouve le Centre National de Cyclisme de Bromont ayant une variété de pistes : BMX, Pumptrack, Dirt jumps, Trial et sentiers d’initiation au vélo de montagne. Outre ces options, il existe également les Circuits frontières de East Hereford qui offrent plus de 50 km de sentiers. À cet endroit, il est possible de rouler tout en observant la plus grande plantation d’arbres de Noël du Québec. C’est sans oublier le mont Orford, qui offre une belle expérience en plus d’une magnifique vue. Il est aussi possible de louer des vélos au centre de découverte. 

Que ce soit l’été, l’automne ou l’hiver, laissez-vous border par la nature au rythme de vos pédales ! 

 


Crédit image @Radio-Canada – Simon Rail Laplante

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Bianca Lahaye
Auparavant cheffe de pupitre SPORT ET BIEN-ÊTRE (automne 2022) pour le journal Le Collectif

Ayant une soif incommensurable d’élargir son éventail de connaissances, Bianca souhaite dénicher des pépites d’or informationnelles particulièrement dans le monde du sport et du bien-être, deux domaines qui lui tiennent à cœur et qu’elle considère comme piliers de son quotidien.

Étudiante au baccalauréat en psychoéducation et professeure de yoga, Bianca est heureuse de transmettre ses passions à travers l’écriture, et ce, grâce au journal Le Collectif.

Bianca a été cheffe de pupitre de la section SPORT & BIEN-ÊTRE de la fin de l'été 2022 au début de l'hiver 2023, après quoi de nouveaux défis professionnels l'ont menée vers d'autres horizons.