Mar. Mai 14th, 2024

Par le REMDUS 

Officiellement en poste depuis le 1er mai, les membres du Comité de direction du Regroupement étudiant de maîtrise, diplôme et doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) représentent la communauté étudiante des cycles supérieurs de l’UdeS dans les différentes instances pertinentes au niveau académique, politique et institutionnel. Élues par les associations représentantes lors du Congrès de mars, ces personnes s’impliquent avec l’intention de défendre les membres du REMDUS au niveau politique ou académique, tout en offrant des services ou des activités adaptées et pertinentes. Voici donc un portrait rapide de ces cinq personnes engagées.  

Gabrielle Crevier — Elle — Étudiante à la maîtrise en études politiques appliquées — Direction générale 

Q: Pourquoi décides-tu de t’impliquer au REMDUS 

R: J’ai commencé à m’impliquer parce que j’avais vraiment aimé mon expérience d’implication au premier cycle universitaire. Je trouvais que les associations étudiantes étaient un bon milieu pour laisser aller sa créativité tout en faisant une différence dans la vie des gens. Le REMDUS, en tant qu’association de campus, permet de concrètement faire une différence dans la vie étudiante et dans la défense des droits étudiants. C’est pour continuer ce travail que j’ai choisi de m’impliquer au REMDUS encore cette année.  

Q: Qu’est-ce que tu apprécies le plus de ton travail?  

R: J’apprécie vraiment de sentir que je peux agir comme personne-ressource au sein de l’organisation. Mon objectif, à la direction générale, est que l’on se donne des buts communs, et qu’on se donne les moyens pour les atteindre conjointement. Je souhaite que l’équipe se sente bien, et j’aime particulièrement sentir que je peux leur venir en aide dans cet objectif commun. 

Nicolas Dionne — Il — Étudiant à la maîtrise en études politiques appliquées — Direction aux affaires politiques et externes  

Q: Pourquoi décides-tu de t’impliquer au REMDUS 

R: L’opportunité de m’impliquer dans le mouvement étudiant, tout en portant des dossiers politiques qui me tiennent à cœur, tels que les bourses des organismes subventionnaires, le logement étudiant, ou encore l’aide financière aux études, était pour moi une occasion que je ne pouvais pas laisser passer.  

Q: Comment vois-tu le REMDUS comme acteur politique pertinent pour les enjeux étudiants? 

R: Comme association de campus spécifique aux cycles supérieurs, le REMDUS possède une expertise et une spécificité claire au sein du mouvement étudiant. Dans cette mesure, le REMDUS se doit de s’impliquer de manière proactive et continue pour défendre ses membres, particulièrement pour les enjeux spécifiques à la recherche et aux cycles supérieurs, qui peuvent facilement être mis de côté.  

Nawfel Touil — Il — Étudiant à la maîtrise en environnement — Direction aux affaires internes  

Q: Pourquoi décides-tu de t’impliquer au REMDUS 

R: Mon engagement au REMDUS découle de ma conviction envers l’importance de représenter les personnes étudiantes aux cycles supérieurs. Je suis animé par le désir de contribuer à créer des activités qui favorisent l’épanouissement académique. L’idée est de collaborer activement avec les ressources universitaires comme les associations. Je souhaite promouvoir la participation étudiante, renforcer les liens au sein de la communauté universitaire et œuvrer pour l’amélioration continue des services. 

Q: Qu’aimes-tu le plus dans l’organisation d’activités 

R: Ce que j’aime particulièrement avec l’organisation d’activités c’est le partage, la rencontre avec les personnes étudiantes et l’utilisation des ressources de notre université à travers nos différentes associations. 

Marc-Olivier Jacob — Il — Étudiant à la maîtrise en études politiques appliquées — Direction aux affaires académiques  

Q: Pourquoi décides-tu de t’impliquer au REMDUS 

R: J’ai assisté à une conférence à laquelle Guillaume Rousseau participait et qui portait sur son engagement lorsqu’il était étudiant. Celui-ci a mentionné une phrase qui m’a convaincu que j’avais fait le bon choix en envoyant ma candidature pour m’impliquer au REMDUS. Il a dit : « si tu te sens indigné par quelque chose, ne te questionne pas et implique-toi ». C’est ce que j’ai fait. J’ai été ému par certaines histoires que j’entendais concernant les conditions étudiantes aux cycles supérieurs. Ayant décidé de poursuivre mes études à temps partiel, j’avais du temps à donner pour le REMDUS et je voulais relever de nouveaux défis. C’est pour ça que j’ai décidé de m’impliquer, pour que toutes les personnes des cycles supérieurs aient droit au même traitement d’une faculté à l’autre. 

Q: Comment vois-tu le REMDUS comme acteur pertinent pour la condition étudiante?  

R: Je vois le REMDUS comme un acteur essentiel pour améliorer la condition étudiante. Avec le Bureau des droits étudiants, cela nous permet à la fois d’aider, mais aussi de comprendre les divers enjeux vécus par les personnes étudiantes. Cela nous permet d’en faire part aux parties prenantes de l’Université pour améliorer la condition étudiante. 

Cécile Radosevic-Batardy — Elle — Étudiante à la maîtrise en droit — Direction aux finances et services 

Q: Pourquoi décides-tu de t’impliquer au REMDUS 

R: En tant que personne issue de la communauté internationale, ça me tenait à cœur de faire partie du REMDUS, qui porte des enjeux importants, afin d’être pleinement impliquée dans cette nouvelle partie de ma vie [à l’Université de Sherbrooke]. J’aime l’idée de pouvoir contribuer à faire bouger les lignes, travailler en équipe ainsi qu’avec de multiples partenaires, dont l’Université. Plus personnellement, il me tient à cœur, depuis un an maintenant (en plus des enjeux de mon poste) de porter les enjeux de santé mentale, de lutte contre les changements climatiques et la réalité de la communauté internationale. 

Q: Observes-tu des éléments transversaux entre ton poste et ton domaine d’étude 

R: Je suis en train de finir mon L.L.M en droit type recherche, dont les axes principaux portent sur le droit international et les changements climatiques. Ayant trouvé ma place au sein de l’Université de Sherbrooke, je vais continuer à l’automne prochain en doctorat, sur le même sujet. C’est pourquoi on me retrouve fréquemment dans les implications environnementales du REMDUS. J’ai la chance de pouvoir mettre à profit ma passion pour la lutte climatique, avec mon poste à la direction aux finances et service. Aussi, mes études en droit sont souvent bénéfiques pour mon poste, notamment au niveau de la rigueur et de l’aspect financier, que j’avais déjà étudié au préalable.  

Le Comité de direction se portera toujours disponible pour toutes questions ou enjeux étudiants. N’hésitez pas à passer aux locaux du REMDUS au Pavillon de la vie étudiante (E1-1043) ou du campus Longueuil (L1-3430) au besoin !  


Crédits: Émile Phaneuf

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.