Sam. Juin 15th, 2024

Par Léa Béliveau  

Le passage à l’université peut paraître court pour certains et long pour d’autres. Souvent appelée « les plus belles années de notre vie », cette période où nous faisons partie de la communauté universitaire marque assurément un parcours. Que ce soit pour survivre aux fins de sessions plus ardues ou pour faire en sorte que ton parcours soit mémorable, ce guide de l’implication est fait pour toi.  

L’implication, en général, dans notre environnement de vie, possède ses avantages. Que ce soit par intérêt personnel en lien avec une cause qui nous tient à cœur ou pour rencontrer de nouvelles personnes, cela ne peut qu’être bénéfique. Les gens ont tendance à penser qu’implication rime avec un horaire accaparant. C’est aussi vrai que faux. Voici plusieurs bienfaits de l’implication. 

En quoi consiste l’implication  

L’implication étudiante est importante dans le contexte de l’enseignement supérieur, car elle dépasse largement le simple fait d’assister aux cours et de se concentrer sur les études. Elle englobe un éventail varié d’activités, d’attitudes et de comportements qui enrichissent l’expérience éducative et contribuent au développement personnel des personnes impliquées. De plus, l’engagement dans la vie sur le campus est un pilier de l’implication étudiante. Les personnes étudiantes qui participent activement à des clubs, à des organisations étudiantes, à des activités parascolaires et à des évènements sur le campus enrichissent leur expérience. 

Ces personnes élargissent leur réseau social, développent des compétences en leadership et en communication, et contribuent à la création d’une communauté éducative dynamique. Cette participation va au-delà de la sphère académique pour aider les personnes étudiantes à se forger une identité personnelle et à développer des compétences essentielles pour leur future carrière. 

L’implication étudiante peut également s’exprimer par le biais de l’engagement communautaire. La communauté universitaire qui s’investit dans des projets de bénévolat, des stages ou des initiatives de responsabilité sociale développe un sens profond de la citoyenneté active. Ils comprennent l’importance de contribuer positivement à la société et d’utiliser leurs compétences et connaissances pour résoudre des problèmes réels.  

Cette dimension de l’implication étudiante renforce le sens des responsabilités envers la collectivité et les prépare à devenir des personnes citoyennes engagées et responsables dans leur vie future. En soi, l’implication étudiante offre à la communauté étudiante l’occasion de tirer le meilleur parti de son expérience universitaire en l’encourageant à s’investir dans son éducation, à participer activement à la vie sur le campus et à contribuer positivement à sa communauté et à la société dans son ensemble. 

Ce que m’apporte l’implication étudiante 

Lors d’une discussion avec une personne étudiante, plusieurs faits sont ressortis lorsque l’on aborde l’implication étudiante. Gabrielle Goyet, étudiante à la maîtrise en études politiques appliquées à l’Université de Sherbrooke (UdeS), a mis de l’avant les différentes motivations liées à l’implication selon son parcours dans le domaine. Gabrielle présente l’implication comme un vecteur important à l’UdeS, car celle-ci permet de développer des compétences plus appliquées, une méthode très reconnue par l’institution. Elle met aussi de l’avant que le fait de s’impliquer dans son environnement universitaire permet faire avancer des causes qui nous tiennent à cœur et ainsi de modeler notre environnement de vie à ce qui nous ressemble.  

De plus, Gabrielle énonce que l’implication étudiante peut avoir des bienfaits sur notre bien-être, car cela permet de faire une pause du côté plus académique et ainsi rendre ses compétences plus diversifiées. Elle rappelle qu’il est important de trouver son équilibre dans l’engagement étudiant afin que cela reste amusant, sans détériorer les études. Dans l’optique de l’implication étudiante, elle met aussi de l’avant que l’implication est souvent en lien avec des intérêts qu’on chérit, il arrive donc fréquemment que des amitiés se créent. Gabrielle n’en est pas à son premier barbecue lorsque l’on parle d’implication. En 2022, elle a été choisie afin de recevoir la Médaille Sami-Aoun dans l’optique de souligner l’engagement étudiant, l’excellence académique et la contribution remarquable de membres de la communauté étudiante de l’École de politique appliquée à l’amélioration du vivre-ensemble. Gabrielle et plusieurs autres personnes étudiantes se sont vues remerciées par l’université pour leurs apports importants au vivre-ensemble.  

Comment je peux m’impliquer 

Il existe plusieurs avenues lorsque l’on aborde l’implication étudiante. L’UdeS regorge de diversité en matière d’implications. L’université possède de nombreux regroupements et associations qui peuvent convenir à un éventail d’intérêts. Que tu sois au premier cycle ou aux cycles supérieurs, tu peux t’impliquer dans une association ou un regroupement qui te rejoint.  

Dans le cadre de l’implication étudiante, la Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS) et le Regroupement étudiant de maîtrise, diplôme et doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) offrent, chaque session, des soirées d’implication afin de faire rayonner les personnes étudiantes qui s’impliquent et qui ont à cœur le vivre-ensemble. 


Source: Canva

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.