Mar. Fév 27th, 2024

Par Charles Amyot 

Après un blanchissage de 5-0 face au Islanders de New York, Marc-André Fleury dépasse Patrick Roy en matière de victoires accumulées. Avec sa 552e victoire, il devient ainsi le deuxième gardien de but avec le plus de matchs gagnés.  

Une victoire historique 

C’est dans un match sans faute que le gardien de but du Wild du Minnesota est passé au deuxième rang de l’histoire pour le nombre de parties gagnées. Inscrivant par le fait même son 74e blanchissage en carrière, il a marqué l’histoire devant ses partisans qui scandaient « Flower », surnom qui lui a été attribué par ses partisans américains au cours des années. Aussi ovationné par ses coéquipiers, Mats Zuccarello n’a pas caché le respect qu’il a envers le vétéran : « C’est un encore meilleur gars que gardien et ça en dit long quand on a le deuxième meilleur gardien au monde ». 

Un gardien sensationnel 

Né à Sorel, Fleury, influencé entre autres par Roy, a toujours été passionné par le hockey. Rêve devenu réalité pour le Québécois, il est repêché au tout premier rang en 2003 par les Penguins de Pittsburgh. Déjà très à l’aise devant le filet, il réalise 45 arrêts à son premier match dans la ligue nationale. Évoluant rapidement, il devient gardien partant des Penguins de Pittsburgh lors de la saison 2005-2006. C’est en 2009 qu’il remporte sa première coupe Stanley. Poursuivant son ascension, Fleury est invité pour les jeux Olympiques de Vancouver en 2010 où il a remporté la médaille d’or sans avoir pour autant joué.  

En 2015-2016, le gardien, victime d’une commotion cérébrale, a manqué plusieurs parties. Son équipe et lui remportent tout de même une autre coupe Stanley. En 2017, il gagne sa dernière coupe Stanley avec l’équipe de la Pennsylvanie avant d’être échangé aux Golden Knights de Las Vegas. Le Québécois est par la suite allé jouer pour les Blackhawks de Chicago, puis pour le Wild du Minnesota. Malgré sa fin de carrière qui approche, le gardien de but étoile de 39 ans ne ralentit pas. Le 31 décembre dernier, il a joué son 1 000e match dans la LNH et le 15 janvier, il a remporté sa 552e partie. Aujourd’hui, Fleury collectionne les honneurs et les trophées. En effet, le gardien a participé à cinq matchs des étoiles, remporté une fois le trophée Vézina remis au meilleur gardien de la ligue et gagné trois coupes Stanley. 

Les gardiens québécois : au sommet de la ligue 

Les gardiens québécois sont, sans exagérer, parmi les meilleurs au monde pour ne pas dire les meilleurs. Les quatre gardiens de but avec le plus de victoires en carrière sont du Québec : Martin Brodeur (691 victoires), Marc-André Fleury (552 victoires), Patrick Roy (551 victoires) et Roberto Luongo (489 victoires). Ces quatre gardiens sont aussi eux qui ont joué le plus de matchs dans la ligue nationale. Notons finalement que deux des cinq gardiens ayant le plus de jeux blancs en carrière sont aussi Québécois, soit Jacques Plante et Marc-André Fleury. Quoi qu’il en soit, les jeunes Québécois qui aspirent à devenir gardiens professionnels ne manquent pas de modèles, un de ceux-ci étant Marc-André Fleury qui rejoindra sans doute le Temple de la renommée du hockey. 


Source: Sports net

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.