Mar. Juin 18th, 2024

Par Léa Béliveau

Même si l’été tire à sa fin, il en reste que les rayons du soleil peuvent être nocifs, peu importe la saison. Le mois de septembre connait aussi ses regains de chaleurs, et la communauté étudiante profite alors de ces moments pour une dernière baignade. C’est en association avec la Fondation Sauve ta peau que deux personnes étudiantes au doctorat en médecine de l’Université de Sherbrooke (UdeS), Samuel Farag et Karen Farag, ont décidé d’amorcer une étude sur la santé de la peau.

Un projet d’envergure

Dans le cadre de leurs recherches, les personnes étudiantes ont lancé un projet pilote en aout 2022 en offrant des distributeurs de crème solaire de manière accessible afin de sensibiliser la communauté. C’est en collaboration avec quatre municipalités que le frère et la sœur ont permis de rendre accessibles plus de dix stations de crème solaire à l’été 2022. Le but est d’offrir aux gens qui n’ont pas de crème solaire, ou qui n’ont pas les moyens de s’en procurer, une protection tout l’été aux endroits les plus souvent fréquentés, lorsqu’il fait ensoleillé.

Les deux personnes étudiantes de médecine ont donc visé des endroits stratégiques pour y installer les distributeurs sans contact de crème solaire FPS 30 approuvée par Santé Canada. Projet inauguré à Summerside (Île-du-Prince-Édouard), c’est au parc, à la piscine municipale et dans de nombreux espaces verts que la population pouvait avoir accès à ces bornes de protection solaire durant le premier été du projet. Prenant une ampleur importante, le nombre pour l’été 2023 est passé de quatre à dix municipalités et le nombre de distributeurs de dix à trente. C’est afin d’aider le projet de recherche qu’ils ont muni tous les distributeurs d’un code QR afin d’offrir une plateforme de sensibilisation aux utilisateurs sur les risques des rayons ultraviolets (UV).

L’étudiant Samuel Farag énonce, sur le site internet de l’UdeS, que : « Dans nos résultats préliminaires du projet de recherche, nous n’avons pas trouvé de corrélation claire entre l’index UV et le port de crème solaire. Lors d’une journée ensoleillée, les gens portent généralement une crème solaire. Mais, lors d’une journée nuageuse avec un indice UV élevé, les gens ont tendance à ne pas porter de crème solaire. C’est la raison pour laquelle nous tenions à informer les gens sur les multiples façons de protéger leur peau à travers ce projet. »

La Fondation Sauve ta peau

Tel que le présente le site internet de la fondation : « La Fondation Sauve ta peau (FSTP) est un groupe national sans but lucratif dirigé par des patients qui se consacre à la lutte contre les cancers de la peau, le mélanome et le mélanome oculaire à travers des initiatives nationales axées sur l’éducation et la sensibilisation. » En lien avec leurs objectifs, le projet du frère et de la sœur soutenu par la FSTP cherche à soutenir des projets qui tendent vers la sensibilisation afin de prévenir le cancer de la peau, un danger lorsque nous nous exposons aux rayons UV.


Crédit: Michel Caron

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.