Mer. Juin 19th, 2024

Par Justine Danis

C’est le vendredi 31 mars dernier que l’équipe de l’Université de Sherbrooke (UdeS), composée de Arnaud Beaudoin, Florent Simard-Poirier, Francis Boutin, Isaac Michon-Daoust ainsi que Mark Halliday, a remporté la finale nord-américaine de la simulation SAP ERPsim. Pour une deuxième année de suite, l’École de gestion rapporte la coupe à la maison.

C’est dans le cadre du cours progiciel de gestion intégré qu’Olivier Caya, professeur titulaire à l’École de gestion, a initié les étudiants à une simulation d’entreprise. Le jeu étant divisé par rondes, après chacune de celles-ci, on pouvait observer le classement des équipes selon la meilleure valeur de l’entreprise. C’est en terminant en première position dans le cours que l’équipe d’Arnaud, Florent, Francis, Isaac et Mark a obtenu automatiquement une place lors de la compétition nord-américaine.

La simulation SAP ERPsim

La simulation consiste à faire grossir la valeur d’une entreprise à l’aide du logiciel ERP de SAP. SAP en anglais signifie Systems, Applications and Products for data processing. Alors c’est une entreprise mondialement reconnue œuvrant dans la vente et la conception de système de gestion et de maintenance pour une entreprise. Le progiciel de gestion intégré (ERP) permet de réunir et de centraliser toutes les fonctions d’une entreprise sous ce logiciel professionnel. On peut donc gérer les ressources humaines, l’approvisionnement, la vente, la compatibilité, etc. Ce logiciel a de grandes capacités et est très efficace dans la gestion d’entreprise.

C’est en 2004 que le HEC Montréal a mis sur pied cette activité d’apprentissage. La simulation permet de plonger les étudiants dans une expérience immersive en leur donnant un avant-goût des tâches qui les attendent sur le marché du travail. Cela permet également aux participants de prendre part à l’évolution d’une entreprise, bien que le jeu se fasse en version accélérée.

La simulation ERPsim est basée sur l’entreprise des céréales Muesli. L’objectif est donc d’augmenter la valeur de cette compagnie en seulement trois rondes. Les étudiants doivent donc se concentrer à prendre les meilleures décisions, car ils ont moins de temps alloué que dans le marché réel.

La suite pour Sherbrooke

Ce n’est pas encore fini pour l’équipe de Sherbrooke ; sa prochaine destination : la finale internationale qui aura lieu le 8 juin prochain. À cette date, les membres de l’équipe se réuniront à l’École de gestion et feront la simulation en ligne contre différentes universités du globe. Pour cette 15e compétition internationale, Sherbrooke affrontera le podium des Universités de chaque région qui ont participé à la simulation ERPsim. Pour cette finale internationale, l’Université de Sherbrooke, San Diego State University et Montana Technological University seront les représentants de la région nord-américaine. Ils affronteront notamment la région de l’Asie pacifique et le Japon. Trois universités de la Chine seront également de la partie. Sans oublier l’Amérique centrale, l’Amérique du Sud et l’Espagne. Dans cette finale, on aura aussi la chance de voir deux régions de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique, le Nord et le Sud.


Crédit image @UdeS

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.