Sam. Avr 13th, 2024

Par Miguël Laroche-Marcotte 

L’Estrie regorge d’endroits où les paysages et les phénomènes naturels sont à couper le souffle. De nombreux villages sont riches de leurs bagages historiques et culturels. Danville, une petite municipalité de la MRC des Sources, rayonne par sa vie culturelle active ainsi que par sa biodiversité unique.  

À Danville, il est possible d’y visiter l’Étang Burbank, situé à 40 minutes de route de Sherbrooke et à mi-chemin entre Victoriaville et Sherbrooke. Il s’agit d’un endroit majestueux où il est possible d’être témoin d’un phénomène naturel assez exceptionnel.  

L’Étang Burbank est plus largement connu pour le fait que chaque automne, entre la fin octobre et le début novembre, une quantité phénoménale d’oiseaux migratoires, pouvant dépasser les 100 000 individus, vient y faire escale lors de sa migration annuelle.  

L’oiseau en question est l’oie blanche, également appelée oie des neiges. Il est possible de les observer à partir de plusieurs points de vue à différents endroits autour de l’Étang.  

Il existe un magnifique sentier en terre battue qui fait le tour de l’Étang. Celui-ci est d’une longueur d’environ quatre kilomètres et est accessible à partir de l’entrée de l’Étang Burbank, au 150 rue Water, à Danville.  

Une autre perspective, une autre expérience! 

Une tour d’observation en bois est érigée dans les marécages de l’Étang Burbank. Celle-ci permet aux visiteurs de bien voir ces oiseaux migrateurs lors de leur passage. Par ailleurs, pour atteindre cette tour, quelques petites passerelles en bois ont été construites. Elles permettent également de voir les paysages pittoresques de cette région.  

La biodiversité de l’Étang Burbank est très riche, et ce tout au long de l’année. On y retrouve de nombreuses espèces d’oiseaux, de poissons, de grenouilles et même de petits animaux. 

De plus, si vous souhaitez découvrir la région entourant l’Étang, de nombreux commerces et boutiques permettent de faire découvrir des produits locaux et artisanaux.  

Une région qui a plusieurs attraits 

Dans la municipalité voisine, Val-des-Sources, on peut y retrouver une des micro-brasseries les plus renommées de la région, le Moulin 7. Cette micro-brasserie rend hommage à l’histoire de la région en valorisant le concept de la Mine Jeffrey, d’où le nom Moulin 7, qui fait référence aux moulins présents dans la mine. Cette même mine est au cœur de l’histoire de la région. Le Moulin 7 vous offrira une foule de produits à saveurs locales.  

À Danville, à quelques pas de l’Étang Burbank, il est possible d’aller visiter la galerie d’Art GdeBR, située sur la rue Water. La galerie a été fondée par Geneviève Boivin-Roussy, comédienne et artiste en arts visuels. Plusieurs événements et expositions y ont lieu tout au long de l’année.  

On peut également y retrouver le café-bistro La Mante du Carré situé au cœur même de Danville. Il s’agit à la fois d’un petit bistro où on peut y déguster un repas et un café et d’un lieu de rassemblement pour les artistes. On peut y trouver des expositions d’œuvres d’art locales ainsi qu’une foule de produits locaux de tous genres.  

Un festival unique en son genre 

En ce qui concerne la migration saisonnière d’oiseaux, un événement intitulé le « Festival des oiseaux migrateurs » aura lieu les 29 et 30 octobre prochains à l’Étang Burbank. On peut lire sur le site internet du festival que des conférences, des exposants sous chapiteau, des documentaires, des concours, des visites guidées et bien d’autres activités sont au programme. Il s’agit d’un événement familial ouvert à tous. 

L’Étang Burbank, ainsi que sa région, est un incontournable à l’automne qui mérite grandement d’être découvert autant pour ses paysages que pour ses charmants visiteurs volants qui y prennent refuge le temps de se reposer avant de continuer leur long périple vers le sud.  


Crédit image @Bonjour Québec

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.