Mar. Fév 27th, 2024

Par Thibaut Chabanet  

Ce 16 janvier dernier, les personnes étudiantes du programme de Droit et politique appliqués de l’État (DPAE), accompagnées par le directeur de programme Guillaume Rousseau et l’ancien ministre et chargé de cours Luc Fortin, ont participé à une journée particulièrement enrichissante lors d’une visite de l’Assemblée nationale du Québec. C’est une expérience unique qui permet une immersion au cœur de la vie démocratique et politique.  

Dès son entrée dans l’enceinte du bâtiment, la promotion a été accueillie par une guide souriante et attentionnée. Au cours de la visite, cette guide a partagé l’histoire des couloirs, des salles de débats animés, ainsi que des portraits des différents personnages politiques ayant marqué l’histoire. Aussi, le fonctionnement du Parlement, lieu emblématique de la vie politique québécoise, ainsi que le rôle de chacune des pièces ont été expliqués et ont captivé l’attention des personnes étudiantes.  

La pause déjeuner réservait aussi son lot de surprises puisqu’il a été possible de rencontrer J. Michel Doyon, 29e lieutenant-gouverneur depuis 2015, ainsi qu’Éric Lefebvre, whip en chef du gouvernement. Cette rencontre a été l’occasion de poser des questions directes sur les enjeux politiques et d’obtenir des perspectives nouvelles sur les processus décisionnels ainsi que sur les défis auxquels sont confrontés les décideurs politiques. Cette dernière rencontre était une chance pour les personnes étudiantes puisque M. Lefebvre leur a ouvert les portes de l’envers du décor, permettant une immersion complète et réelle dans la peau de véritables députés.  

Pour la suite de l’après-midi, c’est dans l’univers complexe du processus d’adoption d’une loi que se sont plongés les étudiants lors d’une étude détaillée d’un projet de loi. Ce dernier s’intitule « Loi sur la protection des consommateurs contre les propos et contenus haineux sur les réseaux sociaux » et a suscité de nombreux débats entre gouvernement et opposition. Cet exercice renforce la compréhension du processus législatif en s’attaquant à une liberté au cœur de la vie démocratique : la liberté d’expression.  

La journée s’est conclue de manière conviviale autour d’un souper avec un moment de partage d’expérience entre les étudiants actuels et deux étudiants de la promotion précédente. Cette rencontre informelle offre la possibilité d’obtenir quelques conseils pratiques sur la suite du programme ainsi que sur la transition vers une vie professionnelle.  

Ç’a été ensuite l’heure du retour à l’Université de Sherbrooke. Les accompagnants ont exprimé leur satisfaction et ont souligné l’importance de telles expériences dans une formation universitaire. Celle-ci aide tant sur le plan académique, mais aussi sur le plan pratique en permettant aux étudiants de se préparer aux défis qu’ils rencontreront dans leur carrière.  

Ce sont enfin les personnes étudiantes du programme qui ont exprimé leur remerciement pour cette chance. Cette journée à l’Assemblée nationale restera, sans aucun doute, gravée dans leur mémoire en tant que moment stimulant de leurs intérêts pour le droit et la politique.  


Crédits: Bruno Lebeau

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.