Mer. Juin 19th, 2024

Dominick Latulippe 

Dans un esprit de développement durable, l’Université de Sherbrooke réalise en 2023 la construction de deux abris vélo sur son campus principal. Ce projet a pour but d’inciter les personnes étudiantes et les personnes employées de l’université à adopter le transport à vélo dans leur quotidien. Cette réalisation a été possible après plusieurs années de préparation ainsi que la coordination de plusieurs personnes actrices au sein de l’Université. 

Les abris de vélo ont pour but d’offrir à leurs personnes usagères un endroit fermé, sécurisé et pratique. Une inscription est nécessaire pour avoir accès à ce service au Centre de la Mobilité durable (CMD) au local B5-0007. Selon le formulaire d’inscription, il est possible d’entreposer son vélo pendant un maximum de 72 heures. Aucuns frais ne sont déboursés pour le moment. Le projet est en cours d’évaluation et, si l’achalandage est trop élevé, un tarif de 15 $ par session et 40 $ par année sont prévus. L’université rappelle qu’elle n’est pas responsable des bris ou des vols. Des mesures de sécurité sont mises en place comme des serrures à clé magnétique ainsi que des caméras de sécurité. 

Où sont ces abris sur le campus? 

Les deux abris vélo ont été placés aux extrémités du campus pour permettre un accès plus grand à toute la communauté de l’Université. Le premier abri se situe en haut de la côte, à même le pavillon de musique (C3). Ce sont 20 places qui sont disponibles dans celui-ci. Le deuxième abri se situe en bas de la côte entre le bâtiment E4 et E5. Ce dernier offre une plus grande capacité pouvant ranger plus de 30 vélos. Les deux abris possèdent également des prises électriques pour permettre la recharge de batterie pour les vélos électriques. 

Un projet qui touche la mobilité durable ainsi que l’équité 

L’Université de Sherbrooke investie de plus en plus dans les projets en développement durable. Le projet a coûté un peu plus de 100 000 $ à l’institution. Ce chiffre peut sembler élevé, mais ces investissements sont beaucoup moins coûteux que la construction et l’entretien de stationnement pour les voitures. L’installation de ces infrastructures a pour but de lever les freins sur la pratique de la mobilité durable. Le Centre de la Mobilité durable accompagne et invite les personnes de la communauté étudiantes à se déplacer à vélo.  

L’entreposage de vélo à l’université comporte cependant certains enjeux. Pour commencer, l’emplacement et le nombre de places disponibles pour entreposer son vélo. Ensuite, la protection des vélos et des batteries contre le soleil, la pluie et le froid. Pour finir, il y a les enjeux de sécurité possibles (vols et bris). Le projet se veut également équitable, car peu importe le type de vélo, les membres de la communauté de l’Université doivent tous et toutes avoir accès à ce service. Avant ce projet, plusieurs exceptions et ambiguïtés sur l’entreposage des vélos dans les bâtiments du campus se faisaient ressentir. 


Crédits: Dominick Latulippe

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.