Sam. Mai 25th, 2024

Par Virginie Ouellet 

Le pari de l’équipe de rugby française n’aura pas déçu ses partisans : le meilleur joueur au monde aura bel et bien contribué à la victoire de l’étape de Los Angeles du HSBC SVNS. Leur dernière victoire sur une étape de Sevens remontait à 2005.  

Après avoir remporté le bronze à Vancouver, les Bleus se hissent au sommet du podium une semaine plus tard, à LA. Cette victoire, que plusieurs attendaient depuis près de 20 ans, aura prouvé que la décision de l’équipe de France d’envoyer celui qui est considéré comme étant le meilleur joueur au monde, Antoine Dupont, aux épreuves de rugby à sept aura été la bonne.  

Le demi de mêlée français aurait également pu donner un coup de main à ses confrères en participant au tournoi des six nations, compétition internationale masculine annuelle entre l’Angleterre, la France, l’Irlande, l’Italie, l’Écosse et le Pays de Galles. Cette année, l’équipe française s’est hissée au 2e rang, détrônée seulement par son rival irlandais, s’imposant majoritairement dans le tournoi depuis 2009.  

Le fonctionnement du HSBC SVNS 

Le HSBC SVNS 2024 présente sept événements, aussi appelés étapes, suivies d’une grande finale avec un principe de progression-régression. Chaque tournoi comprend trois poules de quatre équipes, suivies de phases à élimination directe. À chaque étape, les équipes se voient attribuer des points en fonction de leur classement final. La saison se termine par une grande finale à Madrid où les huit meilleures équipes s’affrontent. 

Dominance de l’équipe des bleus lors des deux dernières étapes  

Alors qu’ils avaient terminé en troisième position de l’étape de Vancouver, pour un ajout de 16 points, les Français ont redoublé d’efforts pour ajouter 20 points supplémentaires à leur fiche à la conclusion du tournoi en sol américain. 

À LA, les bleus se sont mesurés à l’Irlande, qu’ils avaient défaite dans une rencontre serrée en prolongation lors de l’étape précédente. Encore une fois, l’équipe de France a dû redoubler d’efforts pour défaire ses rivaux par la marque de 26 à 24 afin d’accéder à la finale. La rivalité lors des affrontements France-Irlande est historiquement palpable, alors que les Irlandais avaient privé les Français d’une qualification olympique en 2020. 

En finale, cela dit, Dupont et son équipe ont dominé tout au long de la rencontre, l’emportant facilement sur la Grande-Bretagne par la marque de 21 à 0.  

La prochaine étape du HSBC SVNS a lieu à Hong Kong et a débuté le 5 avril dernier. Bien qu’elle soit déjà qualifiée pour les Olympiques de Paris 2024, puisqu’elle en est l’hôtesse, l’équipe de France pourra sans aucun doute bénéficier de sa lancée pour affirmer une fois de plus sa dominance auprès de ses rivaux.  


Source: HSBC SVNS

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.