Sam. Sep 23rd, 2023

Par le REMDUS

L’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE-CASA) organisait sa deuxième conférence annuelle à Fredericton au Nouveau-Brunswick, du 17 au 21 juillet derniers. Le REMDUS faisait partie des associations étudiantes québécoises présentes.

Accueillie à l’Université du Nouveau-Brunswick, la conférence intitulée Policy and Strategy a permis aux associations membres de l’ACAE-CASA de se prononcer sur les enjeux prioritaires de la prochaine année, tout en mettant à jour les positions générales et les données relatives aux enjeux importants. Ces dernières ont notamment discuté d’accessibilité aux études, d’accès à des logements abordables, ainsi que du partage d’ouvrages pédagogiques à faibles coûts.

Une délégation québécoise bien présente

Le Regroupement étudiant de maitrise, diplôme et doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) était présent pour représenter la communauté étudiante québécoise. Étant membre de l’Union étudiante du Québec (UEQ), une association qui regroupe près de 91 000 membres partout au Québec, le REMDUS a eu la chance de les accompagner dans leur représentation politique dans la capitale néo-brunswickoise. Pour seconder l’UEQ, la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM), de même que la Bishop’s University Students Representative Council (BUSRC) faisaient également partie du contingent québécois.

Une entente malgré des réalités différentes

L’éducation étant une compétence des gouvernements provinciaux au Canada, chaque province possède ses propres paramètres quant à l’enseignement supérieur. Par exemple, le Québec est la seule province à administrer son système de prêts et bourses pour les personnes étudiantes. Les revendications des associations québécoises dans le domaine de l’éducation au gouvernement fédéral se résument donc généralement par les transferts fédéraux destinés au programme d’Aide financière aux études. Les associations étudiantes québécoises ne centralisent donc généralement pas leurs représentations politiques auprès du palier fédéral en raison de cette réalité.

Malgré tout, l’UEQ et l’ACAE-CASA ont ratifié une entente de partenariat en 2017. C’était la première fois depuis 40 ans que la voix étudiante canadienne devenait aussi concertée. Cette entente permet à chacune des associations, ainsi que les associations membres de l’UEQ, d’assister aux différentes instances de l’autre, tout en militant ensemble sur des enjeux communs. L’augmentation du montant et de l’accessibilité des bourses aux cycles supérieurs provenant des organismes subventionnaires fédéraux est principalement l’enjeu que les deux associations portent ensemble dans leur représentation politique.

La prochaine conférence annuelle de l’ACAE-CASA aura lieu du 21 au 25 novembre 2023 à Ottawa. Sous le nom d’Advocacy Week, les associations qui participent auront la chance d’aller à la rencontre des parlementaires de la Chambre des communes pour discuter des enjeux qui touchent la communauté étudiante canadienne.

À propos de CASA

l’ACAE-CASA est une organisation étudiante non partisane et sans but lucratif qui regroupe plus de 277 000 membres et 24 associations étudiantes partout au Canada. L’un des plus récents gains politiques obtenus par l’Alliance est l’annulation des taux d’intérêts sur les prêts étudiants à l’échelle canadienne (à l’exception du Québec) en novembre 2022.


Crédit: Laurie Coutu

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.