Mar. Avr 23rd, 2024

Par Béatrice Vigneault

Deux joueurs de football québécois ont suscité l’intérêt des recruteurs lors du Combine de la NFL, organisé à Indianapolis au début du mois de mars. Pour la première fois de l’histoire, deux Québécois pourraient être recrutés lors de la même séance de sélection de la NFL qui se déroulera du 27 au 29 avril prochain.

Ce sont Matthiew Bergeron et Sidy Sow, deux jeunes hommes originaires des Bois-Francs et de l’Estrie, qui pourraient se retrouver dans la NFL au terme du repêchage 2023.

Matthiew Bergeron, un Victoriavillois prometteur

Le bloqueur offensif de 23 ans qui évolue avec l’Université de Syracuse depuis 2019 a livré des performances impressionnantes lors du combine. Le joueur originaire de Victoriaville et ayant joué pour le Cégep de Thetford lors de son parcours au Québec a été remarqué par les recruteurs pour son athlétisme, sa rapidité et sa technique pour contrer les blocs.

En plus de ses habiletés physiques qui font de lui un joueur de football remarquable, le gaillard de 6 pieds 5 pouces et 318 livres a été élu capitaine de son équipe pour la saison 2022 par ses coéquipiers. Son leadership naturel et son implication sur le terrain et en-dehors ont contribué à l’amélioration significative de son équipe dans le classement de 2022.

Bergeron a été déclaré pour le repêchage de la NFL en décembre 2022. Il a obtenu une note de 6,39 sur 8, cinquième meilleur résultat des joueurs de ligne offensive présents au Combine. Laurent Duvernay-Tardif, lui, avait obtenu 5,90 en 2014. Grâce à ses performances, les experts prédisent que Matthiew pourrait être repêché en deuxième ronde, ce qui ferait de lui le deuxième Québécois de l’histoire à être repêché le plus rapidement.

L’avenir de Sidy Sow, originaire de Bromont

Le deuxième joueur québécois qui a attiré les regards est Sidy Sow, de Bromont. Le footballeur de 6 pieds 5 pouces et 323 livres a également évolué dans la NCAA, mais avec Eastern Michigan pendant six saisons. Lors de ses débuts au football, il évoluait comme joueur de ligne défensive. C’est lors de son parcours avec les Cougars du Cégep Champlain-Lennoxville en 2015 qu’il a été rapatrié au poste de garde offensif. Ce changement de position lui aura été bénéfique puisqu’il a connu des performances remarquables lors de son parcours dans la NCAA. On dit aujourd’hui de lui qu’il sera l’un des meilleurs joueurs de ligne offensive de l’histoire des Eagles de Eastern Michigan.

De nature plus réservée que Bergeron, Sow n’affiche toutefois pas moins de potentiel. Sur le terrain, il est à sa place. L’ancien entraîneur-chef de Sow avec les Cougars, Jean-François Joncas, est très fier de son ancien protégé : « Pour notre programme, c’est un beau sentiment de fierté et ça rejaillit sur le football québécois en entier. », a-t-il confié au Journal de Québec.

Ses prouesses lors du Combine lui ont mérité la cote de 5,80. Il est considéré comme un choix possible entre la cinquième et la septième ronde. 


Crédit image @Pixabay

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.