Lun. Fév 6th, 2023

Par Virginie Paul

La fameuse Sorbière est de retour en ville. Entre bière et sorbet, celle-ci est le fruit d’une collaboration entre le Boquébière et le Savo, à Sherbrooke.

Le premier lancement de la Sorbière, vers la fin du mois de mai en Estrie, tombait à point pour le début du temps chaud. En quelques jours, des milliers de canettes de Sorbière avaient été vendues à Sherbrooke. « La réception était impeccable, on ne pouvait pas s’imaginer mieux », s’exclame Yann Doyon, copropriétaire du Savo.

Une deuxième vague de production était donc nécessaire pour répondre à la forte demande. C’est pendant la semaine du 18 juillet que la distribution de près de 30 000 canettes avait lieu, mais cette fois, à la grandeur de la province.

Une collaboration sherbrookoise

L’idée trottait dans la tête des propriétaires du Boquébière depuis longtemps. Ils ont finalement rencontré les propriétaires du Savo, lors d’une manifestation des restaurateurs du centre-ville pendant la pandémie, et c’est là que tout a cliqué.

C’est donc au milieu de l’été passé que de premiers jets ont été effectués entre les deux entreprises. Après plusieurs essais-erreurs, les entrepreneurs sherbrookois arrivaient en force à la fin du printemps avec un produit final.

Il y a trois saveurs disponibles. Chaque Sorbière est faite avec le sorbet du Savo et la bière du Boquébière. « Tout part de la bière, on a choisi les bières qui nous intéressaient parmi celles qui sont disponibles au Boquébière et qui sont populaires », affirme M. Doyon, copropriétaire du Savo.  

La Sorbière aux mûres, faite à partir de la Petit party fruité, soit une sure à la framboise, au cassis et à la camerise, plaît à tout le monde et même aux moins friands de bières de micro. La Sorbière au pina colada, faite avec la Milkshake IPA à l’ananas, est un coup de cœur pour tous et toutes. De son côté, la Sorbière Tropicale, faite avec la Pura vida, une New-England IPA houblonnée à froid, est parfaite pour les amateurs et les amatrices d’IPA.

Un produit innovateur

Bien que la bière au sorbet soit du déjà vu, le sorbet à la bière est une toute première au Québec. Cependant, un problème persistait : l’alcool ne gèle pas, alors que le produit se voulait glacé (car oui, la Sorbière est alcoolisée !). L’équipe du Savo a donc fait appel à un chimiste qui a pu développer une fibre spéciale afin de faire tenir le tout dans une canette au congélateur.

Question de conserver l’expérience client de la bière, les deux entreprises ont décidé de présenter leur produit dans une canette de bière de 355 ml. Format parfait pour emporter, la Sorbière vient avec une cuillère en bois compostable et un bracelet qui la retient sur la canette, bracelet que l’on peut d’ailleurs porter. L’emballage du produit se veut innovateur et attrayant.

Le Savo souhaite devenir la référence pour les autres microbrasseries et distilleries afin de produire d’autres variations de sorbet à la bière avec le temps. La Sorbière est un produit à surveiller de près, comme elle fait rayonner les Cantons-de-l’Est à grande échelle.


Crédit image @Vent du Nord

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.