Ven. Juin 14th, 2024

Par Nicolas Dionne 

Jumeler la pratique d’un sport d’élite tout en étudiant à temps plein à l’université n’est pas une tâche simple. Pour Mathilde et Jean-Philippe Denicourt, membres de l’équipe de golf du Vert & Or, cette conciliation se fait de manière naturelle et ça paraît. 

Le duo de frère et sœur, originaire de Saint-Césaire, pratique le golf ensemble depuis de nombreuses années. Les anciens étudiants de l’École secondaire Verbe Divin et du Cégep de Saint-Hyacinthe ont toujours baigné dans l’univers du golf.  

« J’ai commencé le golf à l’âge de cinq ans et la compétition à 10 ans. Depuis, chaque été, je compétitionne au golf à tous les niveaux », mentionne Mathilde, l’étudiante de 19 ans en première année au baccalauréat en psychologie et recrue chez le Vert & Or. 

« J’ai attrapé rapidement la piqûre lorsque j’allais frapper des balles pour le plaisir avec mon père les premières fois. J’ai commencé les compétitions à huit ans et je ne me suis jamais arrêté », explique Jean-Philippe, quant à lui étudiant en médecine et vétéran de troisième année avec le Vert & Or.  

Des honneurs majeurs au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) 

La saison d’automne 2021 a été charnière en prix pour la famille césairoise. Mathilde a terminé troisième au classement général à l’issue de la saison, notamment grâce à sa victoire lors de la troisième compétition présentée au Club de golf de Cowansville. Les performances de la cadette Denicourt lui ont mérité une place sur la première équipe d’étoiles des recrues. 

« C’est sûr que c’est gratifiant et que c’est le fun d’avoir ce type de reconnaissance. Par rapport à l’année prochaine, c’est certain qu’après cette réussite-là, je vais m’améliorer et aller plus loin, mais tout va dépendre de ma préparation cet été. Mais c’est sûr et certain que j’aimerais avoir d’aussi bonnes saisons tout le long de mon parcours au Vert & Or », raconte celle qui désire obtenir le titre de docteure en psychologie avec son parcours académique. 

Jean-Philippe, de son côté, a reçu le Prix leadership et engagement social parmi tous les joueurs du RSEQ. Il compte plusieurs implications à son actif, notamment dans le cadre de la vaccination contre la COVID-19, ainsi qu’à travers son partenariat avec DAM — Le diplôme avant la médaille, un organisme qui favorise la persévérance et la réussite scolaires des élèves à risque de décrochage en utilisant le sport comme levier d’intervention. Son aide consistait à parrainer un étudiant athlète à travers ses travaux académiques.  

« J’ai toujours aimé aider les gens et je me sens privilégié d’aider ces jeunes-là, parce que je sais comment les aider dans leur parcours, étant donné que j’ai passé par là aussi. C’est donc important pour moi de donner à ces personnes-là », explique le principal intéressé de 21 ans, qui a notamment remporté la Médaille académique du Gouverneur général à la fin de son parcours secondaire. 

L’entrevue du duo Denicourt est disponible sur toutes les plateformes d’écoute sous la bannière du balado Portrait d’un.e athlète.


Crédit image @ Yves Longpré

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.