Mar. Mar 5th, 2024

Par Charles Amyot 

Après de nombreuses discussions avec les Blue Jays de Toronto et les Dodgers de Los Angeles, Shohei Ohtani choisit la mégalopole californienne pour poursuivre sa carrière comme lanceur et frappeur dans la MLB. Avec ce contrat de 700 millions de dollars américains, il devient non seulement le joueur le mieux payé de l’histoire du baseball majeur, mais aussi de l’histoire sportive des États-Unis. 

Même sans avoir joué de nombreux matchs dans la MLB en raison notamment de blessures, Shohei Ohtani est sans doute l’un des meilleurs joueurs contemporains du baseball majeur. Lanceur et frappeur, le japonais âgé de 29 ans a été nommé deux années consécutives meilleur joueur de la ligue américaine par les partisans alors qu’il évoluait avec les Angels de Los Angeles. Depuis 2018, sur la butte, sa moyenne de points mérités est de 3,01 et, au bâton, il compte 171 coups de circuit à son actif.  

Shohei Ohtani s’entend avec les Dodgers de Los Angeles 

Avec un futur prometteur, Ohtani attire l’intérêt de plusieurs équipes de la MLB. Une course entre les Blue Jays de Toronto et les Dodgers de Los Angeles s’est alors établie pour savoir qui allait offrir le meilleur contrat à Ohtani. Ce sont les Dodgers qui ont remporté la palme. En effet, le joueur vedette a choisi de rester 10 ans à Los Angeles, passant des Angels aux Dodgers pour la somme record de 700 millions de dollars. Il devient ainsi le joueur le mieux payé de l’histoire de la MLB, détrônant Mike Trout des Angels et son contrat de 426,5 millions de dollars pour 12 ans. Non seulement est-il le joueur le mieux rémunéré de l’histoire de la MLB, mais il devient aussi le mieux payé de l’histoire de toute ligue sportive américaine confondue battant le record du quart arrière Patrick Mahomes des Chiefs de Kansas City dans la NFL.  

À noter qu’Ohtani ne recevra que 20 millions dans les années que dure son contrat, alors que le reste de son salaire suivra à la fin de l’entente. La vedette japonaise du baseball recevra donc seulement 2 millions par saison. Ce stratagème permet aux équipes les plus riches de la ligue de contourner la taxe de luxe. Puisque le salaire n’est pas déboursé d’un coup, la masse salariale de ces équipes n’est pas dépassée, ce qui, dans ce cas, évitera une pénalité financière aux Dodgers de Los Angeles. 

The sky is the limit! 

Le contrat attire autant bien des applaudissements de la part de partisans que des critiques. À commencer par les inégalités budgétaires entre les différentes équipes qui sont flagrantes, et ce, depuis longtemps. Souvenez-vous du film Moneyball qui illustrait la disproportion des masses salariales entre les équipes de la MLB. Aujourd’hui, le résultat est le même. En effet, par exemple, les Dodgers de Los Angeles avaient une masse salariale de près de 223 millions de dollars américains en 2023 comparativement à 57 millions pour les A’s d’Oakland. Ensuite, les Dodgers ne payeront la totalité du salaire du joueur vedette qu’à la fin de son contrat, ce qui contourne la taxe de luxe payable aux formations qui dépassent leur masse salariale annuelle. Est-ce qu’une règle plus stricte concernant la taxe de luxe est bientôt à prévoir? À quand prévoir un plafond salarial comme dans la LNH? 


Source: MLB

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.