Mar. Juil 16th, 2024

Par Samuel Bédard 

Après une lourde défaite de 4-0 contre les Pays-Bas plus tôt cette semaine, l’équipe canadienne masculine de soccer a fait taire les détracteurs samedi après-midi en arrachant un match nul de 0-0 face à la France, deuxième au classement mondial de la FIFA. 


La formation de Jesse Marsch a pu compter sur un Maxime Crépeau tout feu tout flamme, lui qui a arrêté les quatre tirs cadrés dirigés contre lui. Le gardien de but originaire de Longueuil a notamment réalisé un brillant arrêt sur Kylian Mbappé dans les dernières secondes du match pour préserver le score. 

 
Un affrontement équilibré 

Le match s’est joué devant une foule animée au stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Les Français ont montré leur supériorité en première mi-temps, mais les Canadiens, classés 49e au monde, ont su contenir l’attaque des Bleus. La formation canadienne s’est même offert une des meilleures occasions du match alors que Liam Miller a frappé la barre à la 47e minute de jeu. 

En début de match, l’attaquant de l’Inter Milan Marcus Thuram et Antoine Griezmann ont bien failli ouvrir la marque pour la France, mais sans succès. L’équipe de Didier Deschamps a semblé ensuite à court de solutions et d’envie. Il aura fallu attendre à la 91e minute pour voir une autre occasion nette de la part des Bleus alors que Randal Kolo Muani a raté une tête, lui qui était complètement seul devant le filet canadien. 

 
Une défense solide du Canada 

L’équipe canadienne a tenu bon, particulièrement grâce aux performances défensives et à la vigilance de son gardien Maxime Crépeau. Son arrêt crucial sur Mbappé à la 96e minute a été déterminant pour conserver le score nul. Mbappé, qui est entré dans le match à la 74e minute, n’a pas réussi à briser la défense canadienne malgré quelques tentatives. 
Outre l’excellente performance du gardien canadien, Ismaël Koné s’est lui aussi démarqué de ses compatriotes grâce à sa performance magistrale en milieu de terrain. L’ancien membre du CF Montréal a illuminé la rencontre en première période en maîtrisant le duo de N’Golo Kanté et d’Eduardo Camavinga. 

 
Une préparation pour les compétitions à venir 

 
Pour la France, ce match nul a mis la table pour leurs débuts à l’Euro 2024 contre l’Autriche le 17 juin. Leur performance a été moins inspirée que lors de leur victoire 3-0 contre le Luxembourg plus tôt dans la semaine. Privée de leur capitaine en début de match, la machine offensive de Didier Deschamps a été brouillonne et a cruellement manqué d’inspiration. 

Même s’ils n’ont pas gagné, la performance de la troupe de Jesse Marsch contre les vice-champions du monde est vue comme une grande victoire. À la fin du match, le latéral droit, Alistair Johnston, a qualifié l’issue de la rencontre comme « l’un des meilleurs résultats de son histoire ». 

Équipe Canada a maintenant les yeux rivés sur la Copa America 2024. L’unifolié a débuté son tournoi le 20 juin dernier contre nul autre que les champions du monde en titre : l’Argentine. 


Source: Euro sport

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.