Mer. Avr 24th, 2024

Par Léa Béliveau  

Depuis l’automne 2023, l’Université de Sherbrooke (UdeS) a effectué une refonte de ses programmes de baccalauréat en enseignement au préscolaire et primaire (BEPP). Cette refonte permet de rendre le programme d’enseignement plus adapté à la réalité actuelle.  

La problématique soulevée  

Plusieurs raisons sont à l’origine de cette refonte du BEPP. En effet, la profession d’enseignant est victime de nouveaux défis qui nécessitent des adaptations, des changements. Considérant son rôle important dans notre société, cette profession qu’est l’enseignement souffre d’un manque de reconnaissance importante dans la société. Avec l’émergence de la technologie et l’évolution de la société sous toutes ses formes, il est donc nécessaire d’offrir une formation qui saura répondre à la réalité du marché du travail.  

Le vent de changement 

L’Université de Sherbrooke intègre de plus en plus une formule plus appliquée dans son enseignement, et le BEPP fera partie des programmes d’études à tirer profit de cette nouvelle formule. En effet, avec la refonte, les personnes étudiantes au BEPP auront plus d’une vingtaine d’occasions durant leurs quatre années de baccalauréat pour effectuer diverses simulations et divers stages sur le terrain. Cette nouvelle approche permettra aux personnes étudiantes de mieux connaitre la réalité sur le marché du travail et développer leurs compétences professionnelles de manière continue.  

Les avantages du nouveau programme 

Il est certain qu’actuellement, il y a seulement une seule cohorte qui a débuté la nouvelle mouture du programme de BEPP. En effet, ceux-ci seront diplômés dans quatre ans de cette nouvelle formation. Il est important de mentionner que les personnes étudiantes pourront dorénavant appliquer leurs concepts théoriques et pratiques dans ces réels cas. Tel que le mentionne Myriam Villeneuve-Lapointe, professeure au Département d’enseignement au préscolaire et au primaire, sur le site internet de l’Université de Sherbrooke : « Le nouveau programme va vraiment permettre aux personnes étudiantes d’être mieux outillées lorsqu’elles vont se retrouver sur le marché du travail et entrer dans la profession enseignante en les amenant à développer tout leur agir compétent au travers des situations professionnelles qui sont réelles et fréquentes dans la vie des personnes enseignantes sur le terrain. »  

Dans l’optique de toujours vouloir améliorer la qualité de l’enseignement universitaire, l’UdeS met toujours de l’avant l’importance liée à la consultation des personnes étudiantes. En effet, le vent de changement du BEPP vient aussi avec des ajustements. Les personnes étudiantes du programme ont aussi eu la chance d’être consultées et de donner leur opinion sur la nouvelle formation. Dès la première session, la Faculté d’éducation a reçu de très bons commentaires sur sa nouvelle formule de formation universitaire.  


Source: Canva

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.