Mar. Fév 27th, 2024

Par Natasha Guay-Marchand 

Une étude américaine réalisée sur des jeunes entre 10 et 24 ans a démontré que 51,5 % des participants veulent voir plus de contenu centré sur les amitiés et les relations platoniques au détriment des relations amoureuses.  

Le Center of Scholars and Storytellers de l’Université de Californie (UCLA) a récemment publié cette étude intitulée Teens and Screens. Au total, 1 500 jeunes ont été interrogés sur leurs perspectives et préférences quant au contenu de divertissement et de médias sociaux qu’ils consomment. L’étude vise principalement à déterminer ce que les jeunes aimeraient voir davantage dans les contenues qu’ils regardent.  

Plus de relations amicales sincères  

Dans les questions qui portent sur la romance, 47,5 % trouvent que « le sexe n’est pas nécessaire à l’intrigue dans la plupart des séries télé et des films ». Ce ne sont pas seulement les scènes à caractères sexuels qui tannent, mais aussi les relations romantiques stéréotypées ou hétéronormées, surtout quand elles sont toxiques. D’ailleurs, 44,3 % pensent que la romance dans les médias est trop utilisée. On revient donc au désir véhiculé de voir davantage de relations amicales dans lesquelles les jeunes peuvent s’identifier. Plusieurs participants ont pris l’exemple de la relation amicale entre Robin et Steve dans la saison 3 de la série Stranger Things. Le téléspectateur est sûr que leur relation est strictement platonique. Le scénario reste fidèle à l’idée originale au fur et à mesure que leur amitié devient plus forte. Ce type de relations détone de celles représentées dans la série Euphoria qui fait régulièrement appel à la sexualité dans ses intrigues.  

Assez de clichés  

Avec la numérisation des rencontres, trouver « l’amour » est devenu beaucoup plus accessible. Toutefois, plusieurs participants croient qu’être célibataire est une opportunité de trouver son propre bonheur; 44 % d’entre eux préfèreraient nettoyer les toilettes que de retourner sur une autre application de rencontre selon l’étude. Cela dit, les jeunes cherchent aussi de l’authenticité dans leur propre relation.  

Combien de fois avez-vous vu une scène où le garçon au comportement arrogant finit par conquérir le cœur de la fille à qui il a manqué de respect? Les jeunes en ont assez de ces scénarios clichés et « ennuyant ». Ils veulent du contenu original et authentique affichant des personnages inspirants, ainsi que des relations amicales et des romances non stéréotypées. En sommes, ce que l’étude nous révèle vraiment, en faisant une généralisation, c’est que les jeunes veulent voir une plus grande variété de types de relations représentées dans les médias qu’ils regardent. Quand bien même le sexe et la romance sont souvent utilisés comme raccourci pour créer des liens entre les personnages, Hollywood doit reconnaitre que les jeunes veulent une perspective plus riche et plus fidèle de la gamme de relations humaines. 


Source: Pinterest

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.