Jeu. Juin 13th, 2024

Par Julianne Gagnon 

Que tu aies de l’expérience ou que tu débutes lorsqu’il est question de randonnées, voici LES spots à ne pas manquer cet hiver ou même cet été. Ici, tu trouveras les endroits les plus majestueux de l’Estrie à explorer lors de tes prochaines expéditions. 

Tu commences à bien t’acclimater à la vie sherbrookoise et tu désires pousser l’expérience estrienne encore plus loin? Les monts qui nous entourent regorgent de paysages plus merveilleux les uns que les autres. C’est l’occasion de saisir la chance de respirer l’air frais de la forêt. 

Niveau débutant 

Avant de réfléchir à quelle montagne explorer, il faut prévoir quelques essentiels pour vivre une expérience positive à tes débuts. Il te faudra : des bottes de randonnées, des crampons/raquettes, des collations dans un sac à dos, ainsi qu’une bouteille d’eau. Évidemment, il faudra, selon la température, t’habiller chaudement avec plusieurs couches de vêtements. Maintenant que tu as tes essentiels, explorons les déférentes options qui s’offrent à toi.  

Le parc de la Gorge situé à Coaticook est idéal pour les personnes qui veulent s’initier à la randonnée pédestre hivernale. L’activité est accessible à tous, même à nos amis poilus puisque oui, avec une laisse, les chiens sont admis dans les sentiers. Il est aussi possible, à la fin de la randonnée, d’aller déguster un cornet de crème glacée Coaticook puisque la laiterie se trouve seulement à quelques pas de l’endroit.   

Pour les intermédiaires 

Situé à 50 minutes de Sherbrooke dans la ville de Val-des-Sources, le parc régional du Mont-Ham te réserve une vue spectaculaire avec ses 700 mètres d’altitude au sommet. Sur place, après la randonnée, il est possible de découvrir l’Espace Abénakis afin de comprendre à l’aide d’outils éducatifs toute la richesse du peuple et de la culture abénakise. Selon le calendrier disponible sur le site du parc régional du Mont-Ham, plusieurs activités se déroulent au courant de l’année telles que des soirées musicales ou une possibilité de camper au sommet pendant la saison estivale.  

Pour les plus expérimentés 

Le mont Gosford, situé dans la MRC du Granit, est définitivement une expérience hors du commun puisqu’il s’agit du septième plus haut sommet du Québec. Du haut des 1193 mètres d’altitude, la vue est à couper de souffle. Les sentiers sont ouverts à longueur d’année sauf durant le temps de la chasse. Au sommet, il est possible de louer de petits chalets de bois style cottage.  

Avec presque 40 sommets sur le territoire estrien, tous différents les uns des autres, ce tour d’horizon est bien préliminaire. Il y a aussi, entre autres, le mont Mégantic, le mont Orford, le Mont Pinacle situé à Coaticook, ainsi que la montagne du Porc-Épic située dans la municipalité de Audet qui sont des endroits à découvrir. 

Avec toutes les informations que tu as maintenant sur les différents monts qui nous entourent, quel sera ton choix pour ta prochaine expédition en montagne?  


Crédit image @ Gabrielle Goyet

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.