Ven. Juil 19th, 2024

Par Alexandre Ménard 

Le 5 octobre dernier, la prestigieuse Académie suédoise a décerné le prix Nobel de littérature à un monument de la littérature norvégienne, Jon Fosse.  

Selon la page officielle du prix Nobel, Fosse a reçu le prix Nobel « pour ses pièces de théâtre et sa prose novatrices qui donnent une voix à l’indicible ». La prestigieuse Académie suédoise mentionne également que « s’il est aujourd’hui l’un des dramaturges les plus joués au monde, il est également de plus en plus reconnu pour sa prose ». Jon Fosse succède ainsi à l’autrice française Annie Ernaux et devient le quatrième Norvégien et le premier depuis Sigrid Undset en 1928 à recevoir le prix Nobel de littérature. Ce dernier recevra le prix Nobel de littérature des mains du roi Charles XVI Gustave de Suède lors d’une cérémonie officielle qui se tiendra dans la capitale suédoise, Stockholm, le 10 décembre prochain. 

Qui est Jon Fosse?  

Né en 1959, Fosse est un auteur, traducteur et dramaturge originaire de Hardanger, région située dans le comté de Vestland, sur la côte ouest de la Norvège. Résidant dans la capitale norvégienne, Oslo, depuis 2011, il est considéré comme l’un des auteurs les plus importants des temps modernes. Avant de débuter sa carrière littéraire et dramaturgique, Jon Fosse fut journaliste pour le quotidien norvégien Gula Tidend. Celui qu’on compare à Henrik Ibsen débute sa deuxième carrière en 1983 avec la publication de son premier roman Raudt, svart qui aborde le sujet sensible du suicide. De plus, au cours des années 80, Fosse complète une maitrise en littérature comparée à l’Université de Bergen. Depuis la publication de Raudt, svart, Fosse a écrit plus de soixante-dix ouvrages — romans, récits, poèmes, littérature pour enfants, essais et pièces de théâtre — et ses œuvres sont traduites dans plus de quarante langues. Le prix Nobel de littérature est le dernier de 11 prix littéraires gagnés au cours de sa carrière parmi lesquels nous pouvons nommer le prix Brage (prix littéraire le plus prestigieux en Norvège) en 2005 ou bien le prix international Ibsen en 2010 remis à une personne ayant apporté une nouvelle dimension artistique au monde du théâtre. 

L’œuvre de Jon Fosse 

Son œuvre « touche aux sentiments les plus profonds, aux angoisses, aux insécurités, aux questions de vie et de mort », a déclaré Anders Olsson, membre de l’Académie suédoise. Largement inconnue au Canada et au Québec, l’œuvre de Jon Fosse mérite pourtant une attention particulière. Elle est caractérisée, selon plusieurs personnes ayant étudié en profondeur son œuvre, par un style particulier pouvant être qualifié de minimaliste. Toujours selon ces experts, il utilise dans ses romans des phrases courtes et un vocabulaire restreint et épuré en plus d’employer de nombreuses répétitions parfois même sur un ton rythmique, et ce, afin de créer un espace propice à l’exploration des émotions, de l’atmosphère, et de la psyché des personnages. En conclusion, Jon Fosse est un écrivain norvégien exceptionnel. Le prix Nobel de littérature est un hommage bien mérité pour cet auteur qui a repoussé les limites de la littérature et de la forme théâtrale.  


Source: Nobel Prize

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.