Ven. Fév 3rd, 2023

Par Jacob Desrosiers 

Le 6 janvier dernier marquait le 2e anniversaire des insurrections au Capitole. Une légion de supporters du président Donald Trump, dont la présence avait été sollicitée par le président lui-même, ont pris d’assaut le Capitole et nuit au transfert pacifique du pouvoir entre M. Trump et le président-élu Joe Biden. Il s’agit sans l’ombre d’un doute de l’une des journées les plus significatives de l’histoire des États-Unis. Les événements qui ont eu lieu ce jour-là sont considérés par bon nombre de politologues, tels Andry Craig, comme étant rien de moins qu’une tentative de coup d’État 

Depuis cette journée fatidique, un comité spécial a été formé par la Chambre des représentants afin de traiter des événements du 6 janvier, en accordant une attention spéciale au possible rôle joué par M. Trump par rapport à ces derniers. Le département de la Justice, quant à lui, se concentre sur la répression des crimes commis par les émeutiers. Où en sommes-nous, deux ans plus tard ?   

Procès des émeutiers  

Pour commencer, selon ABC News, ce sont environ 10 000 individus qui ont suivi l’appel du président Trump à travers les réseaux sociaux et se sont présentés devant l’édifice du Capitole à Washington, D.C. le 6 janvier 2021. Plusieurs d’entre eux sont entrés en confrontation directe avec les agents de la paix présents afin d’assurer la sécurité des membres du Congrès à l’intérieur du bâtiment. Parmi ceux-ci, on estime que 2 000 sont entrés par infraction à l’intérieur du Capitole. Par conséquent, le département de la Justice enquête depuis deux ans afin de juger et condamner les actions commises par les membres de la foule hostile. 

Comme indiqué par le New York Times, jusqu’à présent, environ 950 arrestations ont été effectuées en lien avec les événements du 6 janvier en vertu de chefs d’accusation variant du complot séditieux (pour lequel ont été accusés plusieurs membres de groupes d’extrême droite comme les Proud Boys) aux voies de fait contre un agent de la paix. Les arrestations ont principalement été réalisées grâce à des saisies de téléphones cellulaires et des exigences spéciales émises par un grand jury.  

Cependant, l’enquête en soi est loin d’être terminée. On s’attend d’ailleurs à ce que le nombre d’arrestations continue à grimper au cours de l’année. 

Travaux du comité du 6 janvier 

En ce qui concerne les travaux du comité bipartisan du 6 janvier, mis en place afin de déterminer comment les fameux événements ont pu même se concrétiser, ce dernier a soumis en décembre dernier son ultime rapport. En somme, tel que rapporté par PBS, le comité a non seulement déterminé que M. Trump a joué un rôle clé derrière les insurrections, mais a aussi recommandé sa poursuite en justice en fonction de plusieurs chefs d’accusation, incluant celui d’avoir aidé à une insurrection contre le gouvernement américain ; une première dans l’histoire américaine. 

Il sera donc intéressant de voir comment se déroulera la suite des choses, alors que M. Trump a fermement l’intention de se représenter aux élections de 2024 pour le parti républicain.  


Crédit image @Pexels

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.