Mar. Juil 23rd, 2024

Par Samuel Bédard 

La belle province a encore souri au pilote Max Verstappen. Le Néerlandais a remporté le Grand Prix du Canada pour une troisième année consécutive, dimanche dernier à Montréal. Parti de la deuxième position, le pilote de l’écurie Red Bull a su mettre de côté deux journées d’essais compliquées afin de remporter sa 60e victoire en carrière.  

L’actuel leader du championnat des pilotes porte ainsi à six son nombre de victoires cette saison. Le Néerlandais rejoint le club sélect de Michael Schumacher et de Lewis Hamilton, seuls pilotes à avoir gagné trois fois de suite à Montréal.  

Meneur après les séances de qualification, le Britannique George Russell a glissé au troisième rang en raison de quelques erreurs pendant la course. Cela lui permet tout de même d’aller chercher 15 points et d’offrir à Mercedes un deuxième podium cette saison. 

Un week-end réussi pour Lance Stroll et Aston Martin 

De son côté, le Québécois Lance Stroll peut dire mission accomplie. Le jeune pilote qui visait un top 10 a terminé au septième rang, tout juste derrière son coéquipier Fernando Alonso. Cela constitue le meilleur résultat en carrière pour Stroll sur le circuit de sa ville natale, lui qui n’avait jamais fait mieux qu’une neuvième position sur l’île Notre-Dame. Le succès de Stroll et Alonso permet à l’écurie canado-britannique Aston Martin de conforter sa position au classement des pilotes. Toujours au cinquième rang, l’écurie a maintenant 30 points d’avance sur Red Bull. 

Une course dictée par Dame Nature 

La météo aura joué un rôle majeur dans la course. Logan Sargeant aura été sa première victime, lui qui a fait lever le premier drapeau jaune au 25e tour lorsqu’il a perdu le contrôle de sa voiture dans un virage. Au 54e tour, la voiture de sécurité a dû une nouvelle fois être déployée quand la voiture d’Alexander Albon est entrée en collision avec la Ferrari de Carlos Sainz.  

Un passage à Montréal à oublier pour Ferrari 

Les pilotes de Ferrari Charles Leclerc et Carlos Sainz ont signé un week-end cauchemardesque sur le circuit Gilles Villeneuve. Vainqueur il y a trois semaines du Grand Prix de Monaco, Charles Leclerc a été poussé à l’abandon après des problèmes techniques et stratégiques. Son coéquipier a dû lui aussi abandonner après le contact avec Alexander Albon. Malgré ces contre-performances, les deux pilotes conservent respectivement le deuxième et le quatrième rang au classement des pilotes. 

Un championnat relancé 

Avec cette nouvelle victoire, Max Verstappen consolide sa position en tête du championnat des pilotes, creusant l’écart avec son plus proche poursuivant, le Britannique Lando Norris. Le pilote McLaren a réussi à minimiser les dégâts en décrochant la deuxième position sur le circuit montréalais. Les pilotes ont maintenant le regard tourné vers le vieux continent, alors que l’Espagne accueillera dans deux semaines le gratin mondial de la course automobile. Le Grand Prix de Barcelone sera l’occasion pour Max Verstappen d’aller récolter une 7e victoire en 10 courses cette saison, lui qui avait remporté l’événement l’an dernier. 


Source: Bonjour Montréal

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.