Sam. Mai 25th, 2024

Par Léa Béliveau  

C’est avec déjà plusieurs prix à son actif en développement durable que l’Université de Sherbrooke (UdeS) se surpasse encore une fois dans le domaine. En effet, en tant que 10e place en recherche au Canada, l’UdeS est devenue collaboratrice d’un nouveau centre de recherche internationale (IRC), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).  

Quel est ce nouveau centre?  

Le CNRS est un centre de recherche internationale créé par l’organisation française qui a effectué des travaux autour de la science quantique et en nanotechnologie. Ce pôle de recherche visera à avoir un axe d’innovation responsable, une valeur importante pour l’Université de Sherbrooke. Comme mentionné sur le site du CNRS, le projet collaboratif entre le centre de recherche et l’UdeS se démarque par son aspect innovation, qui sera le seul des six centres à y être dédié entièrement.  

Le 12 avril dernier a eu lieu l’inauguration du nouvel IRC sous le thème de l’innovation pour une planète durable. C’est à Montréal que les premiers ministres québécois et français ont pu se rencontrer. Le site internet du CRNS mentionne aussi que ce nouveau projet de collaboration marque de manière importante la recherche scientifique. En effet, le partenariat France-Québec est un apport important dans la coopération scientifique.  

L’Université de Sherbrooke ne cesse de rayonner 

Comme mentionné plus haut, l’UdeS est une pierre angulaire importante dans la recherche universitaire. Avec de nombreux prix à son actif, le nouveau projet de collaboration scientifique avec le CNRS ne fait que propulser la recherche scientifique. Des partenariats de la sorte sont assurément une plus-value pour la coopération internationale et l’évolution de nos sociétés.  

Il est important de mentionner que ce n’est pas la première collaboration entre l’UdeS et le CNRS. En effet, tel que le mentionne Jan Matas, directeur du bureau canadien du CNRS dans une entrevue disponible sur le site internet de l’UdeS : « Avec l’UdeS, le CNRS développe un partenariat fort depuis plus de quinze ans dans le domaine des nanosciences et nanotechnologies, incluant notamment un laboratoire commun avec STMicroelectronics, ainsi qu’en sciences quantiques et, plus récemment, dans d’autres domaines comme l’acoustique ou la bio-ingénierie ».  

Parmi ces projets déjà en branle entre les deux établissements, on peut retrouver deux laboratoires scientifiques importants. Le premier inauguré en 2012, le Laboratoire Nanotechnologies et Nanosystèmes (LN2), et le second inauguré en 2022, le Laboratoire Frontières Quantiques. 

À la suite de ce nouveau projet de centre de recherche, l’Université tiendra un colloque important afin de préciser les axes de recherche et les objets d’étude, les 4 et 5 juin prochains. 


Source: Site internet UdeS

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.

Cheffe de pupitre CAMPUS pour le journal Le Collectif | Site web

Naviguant entre la politique économique et le droit fiscal, Léa, candidate au Diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en droit et politique appliqués de l’État (DPAE), affectionne la loi de l’impôt et les politiques fiscales.

Auxiliaire de recherche à la Chaire en fiscalité et finance publique (CFFP), Léa doit se tenir à l’affut des dernières nouvelles en ce qui concerne les enjeux fiscaux et les finances publiques, autant sur la scène nationale qu’internationale. Amoureuse de son campus et de ce que la vie étudiante à offrir, elle adore tenir la communauté étudiante au courant de ses dernières découvertes.

Cheffe de pupitre pour la section CAMPUS, Léa se donne pour mission d’informer les personnes étudiantes et de leur divulguer les dernières réussites académiques, les nouvelles découvertes scientifiques et les activités dont regorge le campus.