Dim. Mai 15th, 2022

Par Maude-Emmanuelle Hajjaj  

C’est contre dix autres concurrents finalistes représentant différentes universités du Québec qu’Ema Holgado, étudiante à la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke, a remporté la 2e place du concours Délie ta langue! Lors de la finale qui a eu lieu le 28 mars dernier à Montréal, sa présentation de l’expression française Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es n’est pas passée inaperçue aux yeux du jury.  

Un événement qui met en lumière la richesse de la langue 

Le concours Délie ta langue! est présenté par l’Université de Montréal depuis 2019 grâce aux contributions financières de l’Office québécois de la langue française. Ce concours a pour but de mettre en valeur la langue française et ses expressions auprès des personnes étudiantes universitaires en proposant un défi formateur sur l’art de l’éloquence et de la présentation orale professionnelle. En plus d’offrir des formations personnalisées aux concurrents sélectionnés et de valoriser le français, ce concours encourage les participants à discuter d’un enjeu social qui leur tient à cœur. Tout ça, en leur allouant la visibilité nécessaire pour faire voyager leur discours. 

 « J’ai participé au concours parce que je trouvais que c’était une bonne manière de pouvoir parler d’un enjeu de société qui est important pour moi, d’avoir une tribune pour le faire », mentionne Ema Holgado, lauréate du 2e prix du concours Délie ta langue! et étudiante à l’Université de Sherbrooke. 

Ema s’est inscrite à ce concours d’éloquence à la recherche d’un nouveau défi à relever. Elle en est finalement ressortie avec la 2eplace, tous les honneurs des Sherbrookois et Sherbrookoises et une bourse de 3000 dollars, offerte par le Secrétariat à la promotion et à la valorisation de la langue française. Composé de cinq personnalités influentes dans le domaine des communications telles que Marie-France Bazzo et Djavan Habel Thurton, le jury a décerné quatre autres prix. Le premier étant le Grand Prix Antidote de l’éloquence d’une valeur de 5000 dollars, offert par Druide informatique. Ema se dit très satisfaite de sa réussite remarquable, après avoir représenté l’Université de Sherbrooke dans ce concours des plus rigoureux. 

De quoi être fière 

Lors d’une entrevue, Ema a également exprimé ce que cette expérience représente pour elle. « Cette deuxième place est une fierté pour moi! Je suis extrêmement contente d’avoir pu représenter l’Université de Sherbrooke parmi les universités du Québec et de lui avoir ramené ce prix », affirme-t-elle.  

Selon la créatrice du concours Monique Cormier : « L’éloquence est un art qui engage le locuteur corps et âme ». C’est pourquoi, à travers sa présentation soignée et captivante, Ema espère avoir inspiré d’autres étudiants et étudiantes à participer aux éditions futures du concours. Et ce, dans le but de peut-être décrocher la première place et de pouvoir s’ouvrir à un monde de possibilités en ce qui concerne les prestations publiques. 


Crédit image @ Remy Boily