Lun. Mai 20th, 2024

Par Ema Holgado, finaliste pour le concours Délie ta langue 2021

Je dois avouer que le titre de cet article peut paraitre « m’as-tu-vu ». Pourtant, loin de moi l’idée de m’enorgueillir ; c’est, en vérité, un appel au défi. Les inscriptions pour le concours d’art oratoire Délie ta langue sont maintenant ouvertes, et ce jusqu’au 14 novembre. Tu devrais y participer !

Tu te demandes si ce concours est fait pour toi ? Tu es au bon endroit, je te raconte tout dans les détails !

Une expérience hors de l’ordinaire

En septembre dernier, j’ai envoyé ma candidature au concours depuis ma petite chambre d’étudiante en échange à Paris. Je devais faire, comme tu devras le faire à ton tour, une présentation orale de style professionnel d’une durée de cinq minutes, mettant en valeur une expression française et faisant le lien avec un enjeu social. Je ne savais pas quoi attendre de cette candidature, mais qui ne tente rien n’a rien, n’est-ce pas ?

Quelques mois plus tard, je commençais mes formations sur l’éloquence avec certains des meilleurs professeurs en communication et rédaction de l’Université de Sherbrooke. Ensemble, nous avons décortiqué, travaillé et retravaillé mon texte et mon éloquence pour que tout soit parfait le jour J. Jamais je n’ai été livrée à moi-même ; j’ai été accompagnée du premier jour jusqu’au jour de la finale, et l’on m’a même raccompagnée chez moi après !

Après ces trois mois de labeur, je me suis retrouvée dans l’Amphithéâtre à la Bibliothèque des Archives nationales du Québec, munie de mon expression « dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es » et du thème des violences ordinaires faites aux femmes. Les personnes participantes venaient de toute la province. Ce sont à ce jour les cinq minutes les plus stressantes, mais aussi les plus enrichissantes et amusantes de ma vie. Grâce à elles, j’ai pu avoir l’honneur de ramener à l’Université de Sherbrooke la seconde place du concours Délie ta langue !

Faire mieux

La seconde place. C’est bien, mais… Il est possible de faire mieux. Je te mets donc au défi, toi, personne étudiante, de faire mieux et de ramener la première place à Sherbrooke. Tout ce qu’il te faut, c’est d’aimer les mots et les défis et d’avoir le courage de te lancer. Tu n’as rien à perdre et tout à y gagner. Maintenant que tu sais tout sur le concours, il est temps de délier ta langue… et de poser ta candidature !

Si ma mise au défi n’a pas suffi à te convaincre de tenter ta chance au concours, il se pourrait que les prix y parviennent : les finalistes du concours interne de l’UdeS recevront une bourse en argent et une série de formations sur l’éloquence pour se préparer à la finale. Puis, à l’issue de la grande finale interuniversitaire du concours, le 27 mars 2023, ils et elles pourront remporter jusqu’à 5 000 $ et de nombreux prix.

Date limite : 14 novembre 2022 Pour s’inscrire : https://delie-ta-langue.ca/comment-participer/

Pour regarder ma prestation de l’année dernière : https://www.youtube.com/watch?v=RsuSLovdfjE


Crédit image @Délie ta langue

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.