Mar. Fév 7th, 2023

Par Olivier Landry 

C’est dans l’allégresse et le sourire aux lèvres que s’est tenu, dans la soirée du 8 décembre dernier, le 35e anniversaire du REMDUS. À la Petite Salle du centre culturel, le Regroupement étudiant de maîtrise, diplôme et doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) a su faire de son vins et fromages un moment convivial, intime et quelque peu nostalgique.  

Un historique brodé d’humour 

Coupe de vin à la main, les personnes des cycles supérieurs et certains membres importants de la direction universitaire, dont la vice-rectrice à la vie étudiante Jocelyne Faucher, ont écouté le discours d’ouverture du Directeur général du REMDUS, Alexandre Guimond. Teinté d’humour et de nostalgie, ce discours a su présenter les dates marquantes de ces 35 dernières années, entrelaçant l’histoire de la vie étudiante et celle de l’Université de Sherbrooke.  

C’est sans nul doute que 1987 restera la date la plus importante, année marquant la fondation du REMDUS. Cependant, 1990 a également marqué les esprits, comme moment soulignant la reconnaissance officielle du regroupement par les instances universitaires. Il serait aussi impossible de passer à côté de 2016, alors que le REMDUS s’est affilié avec l’Union Étudiante du Québec (UEQ), dont il est membre fondateur. Marquant la fin de son historique, Alexandre Guimond a rappelé les valeurs centrales du REMDUS ainsi que les combats étudiants que le regroupement mène encore aujourd’hui.  

Place d’honneur 

Étant humble pour sa soirée de fête, le REMDUS a su donner la place d’honneur à quatre personnes étudiantes. Effectivement, ces quatre individus se sont vus honorés de bourses pour s’être démarqués d’après les valeurs centrales au REMDUS.  

La première bourse a été décernée à Sabrina Anisda Elle Mansali pour son implication dans la société civile exemplaire, elle qui cumule plus de 400 heures de bénévolat ! C’est Marc-Antoine Charrette qui s’est vu décerner la deuxième bourse, celle de l’implication auprès des associations représentantes du REMDUS. Il a su promouvoir les valeurs centrales du REMDUS à travers son implication dans son association de programme. Pour ce qui est la troisième bourse, Alice Goupilleau de l’Association de la maîtrise en environnement (AMEUS) a su se démarquer avec son implication en matière d’environnement. Puis, finalement, la quatrième bourse, celle pour l’implication en matière d’équité, de diversité et d’inclusion, a été attribuée à Mahyar Malekidelarestaqi. Il a su faire rayonner le REMDUS à l’internationale grâce à sa grande implication dans les relations entre l’UdeS et l’Iran ! 

Une pierre deux coups 

On peut donc dire que la soirée du 35e anniversaire du REMDUS a été un franc succès. Entre les discours, bourses et prix de compétition Kahoot, il est possible d’affirmer que cette activité étudiante a pu réussir une double démonstration. Dans un premier temps, le regroupement a rappelé la place de vecteur d’amélioration que les personnes étudiantes et les associations étudiantes ont dans notre société. Dans un deuxième temps, le REMDUS a démontré que ce n’est pas tous les évènements étudiants qui sont marqués par les débordements et l’abus. Bon 35e 


Crédit image @ Emile Phaneuf

FORMER ET INFORMER / Le Collectif a pour mission de rapporter objectivement les actualités à la population et d’offrir une tribune à la communauté étudiante de Sherbrooke et ses associations. Toutes les déclarations et/ou opinions exprimées dans les articles ou dans le choix d’un sujet sont uniquement les opinions et la responsabilité de la personne ou de l’entité rédactrice du contenu. Toute entrevue ou annonce est effectuée et livrée dans un but informatif et ne sert en aucun cas à représenter ou à faire la promotion des allégeances politiques ou des valeurs éthiques du journal Le Collectif et de son équipe.